En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5321-SEVBON-003 - Chercheur(se) en génomique du paysage (H/F)

Chercheur(se) en génomique du paysage (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5321-SEVBON-003
Lieu de travail : ST GIRONS
Date de publication : mardi 4 décembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2054 € et 2857 € net (entre 2555 € et 3544 € brut mensuel)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Mener à bien une étude portant sur les impacts potentiels de barrages hydroélectriques sur la structuration génétique de plusieurs espèces d'invertébrés vivant en sympatrie mais présentant des traits d'histoire de vie contrastés. Ces impacts seront considérés en sus des patrons classiques d'isolement par distance et d'isolement par la résistance de la matrice paysagère. Les échantillons individuels auront été prélevés, séquencés par une procédure de type RADSeq et seront prêts à être exploités au moment de l'embauche.

Activités

- Analyser les données bionformatiques et statistiques.
- Encadrement d'étudiants.

Compétences

- Doctorat en Écologie, avec une expérience post -doctorale.
- Avoir une expérience de recherche en réseau dendritique, et donc une maîtrise des nombreuses contraintes associées (gestion de la non-indépendance des données résultant de la structuration du réseau, de l'autocorrélation spatiale et/ou des patrons de multicollinéarité entre variables environnementales)
- Connaissance des organismes de gestion et de la biodiversité français.
- Maitriser les procédures d'identification de marqueurs SNPs ainsi que les derniers développements théoriques et pratiques en génétique du paysage, incluant outils génétiques de simulations individu-centrées et autres outils statistiques avancés.
- Bonne maîtrise en anglais et français

Contexte de travail

Le/la candidat(e) sera basé(e) à Moulis, dans les Pyrénées ariégeoises, en France.
Le/la candidat(e) travaillera avec l'équipe EEDYL (Dynamique éco-évolutives en paysage changeants) de la station SETE-CNRS

Contraintes et risques

Travail sur le terrain en condition isolée.

On en parle sur Twitter !