En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5309-VALSIR-001 - Poste post-doctoral en épidémiologie environnementale Perturbateurs endocriniens, épigénétique et santé respiratoire (H/F)

Poste post-doctoral en épidémiologie environnementale Perturbateurs endocriniens, épigénétique et santé respiratoire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 10 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5309-VALSIR-001
Lieu de travail : LA TRONCHE
Date de publication : jeudi 19 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 648 € à 3768€ bruts mensuel selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'équipe d'épidémiologie environnementale appliquée à la santé reproductive et respiratoire est prête à accueillir un chercheur postdoctoral pour mener un projet lié à l'association entre l'exposition précoce aux perturbateurs endocriniens (phénols, phtalates et composés perfluorés), la méthylation de l'ADN et la santé respiratoire des enfants.

Activités

-Identifier, dans les multiples bases de données de l'étude SEPAGES, les données nécessaires à la réalisation de son projet de recherche et préparer la base de données en vue des analyses; Ce travail se fera en lien avec la gestionnaire de base de données de la cohorte
-Mettre à jour la revue de la littérature sur exposition aux perturbateurs endocriniens et santé respiratoire et sur les mécanismes biologiques suspectés d'être impliqués dans cette association
-Faire une veille bibliographique sur les méthodes statistiques adaptées pour les études d'association Multi-polluants
-Élaborer un protocole d'analyse statistique pour investiguer la question de recherche
-Conduire les analyses statistiques et préparation de rapports de résultats
-Publication d'un ou plusieurs articles individuels et/ou collectifs sur les analyses des données réalisées.

Compétences

Nous recherchons une personne très motivée, orientée vers le travail d'équipe et dotée de bonnes compétences d'organisation et interpersonnelles pour relever les défis des expositions multiples en épidémiologie environnementale.
Exigences :
- Doctorat en épidémiologie ou (bio)statistiques
- Expérience dans la gestion et l'analyse de données de haute dimension
- Une base solide en matière de statistiques
- Des connaissances en épigénétique ou dans le domaine des sciences omiques seront appréciées

Contexte de travail

Le candidat travaillera sur la cohorte couple-enfant SEPAGES dans un environnement multidisciplinaire dynamique. L'équipe d'épidémiologie environnementale appliquée à la santé reproductive et respiratoire fait partie de l'Institut pour l'avancée des biosciences , un centre de recherche pluridisciplinaire Inserm-CNRS-Université de Grenoble dans le domaine des biosciences. Grenoble, la capitale des Alpes françaises, est le deuxième pôle de recherche français par le nombre de chercheurs ; elle est idéalement située dans les Alpes, à trois heures de Paris en train, deux heures de Genève et une heure de l'aéroport international de Lyon Saint-Exupéry.

On en parle sur Twitter !