En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5309-MAIBAR-001 - Contrat post-doctoraux en santé environnementale. Exposome et santé des enfants : Une approche d'évaluation d'impact sur la santé (H/F)

Contrat post-doctoraux en santé environnementale. Exposome et santé des enfants : Une approche d'évaluation d'impact sur la santé (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 24 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5309-MAIBAR-001
Lieu de travail : LA TRONCHE
Date de publication : jeudi 3 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 août 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 648 € à 3768€ bruts mensuel selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la post-doctorant(e) sera accueilli(e) au sein de l'équipe d'épidémiologie environnementale appliquée à la reproduction et à la santé respiratoire pour travailler sur des projets de recherche portant sur l'impact sanitaire de l'exposome (démarche d'évaluation de l'impact sanitaire).

Activités

-épidémiologie
-(bio)statistiques
-évaluation des risques
-travail sur des ensembles de données complexes ou au sein de grands consortiums

Compétences

Nous recherchons un (une) candidat(e) très motivé(e) et autonome, intéressé(e) par la santé épidémiologique. Le (la) candidat(e) doit être titulaire d'un doctorat en épidémiologie, (bio)statistiques, évaluation des risques et avoir de préférence une expérience de travail sur des ensembles de données complexes ou au sein de grands consortiums. Une bonne maîtrise de la langue anglaise est souhaitée.

Contexte de travail

L'équipe Épidémiologie environnementale appliquée au développement et à la santé respiratoire fait partie du Centre commun de recherche Inserm-CNRS-Université de Grenoble, qui est un centre de recherche pluridisciplinaire dans le domaine des biosciences situé au sein du CHU de Grenoble.
L'épidémiologie environnementale, un outil central pour quantifier le fardeau de maladies dues aux facteurs environnementaux et identifier des stratégies de prévention, s'appuie sur des outils de pointe en matière d'échantillonnage des populations, d'évaluation des expositions, de biochimie (pour évaluer les biomarqueurs d'exposition), de biologie moléculaire (par exemple pour identifier les changements épigénétiques) et de biostatistique.

Les objectifs généraux de notre équipe sont d'identifier les facteurs de risque environnementaux évitables associés à l'altération de la croissance, du développement neurologique et de la santé respiratoire chez l'humain. Nos projets visent aussi à identifier les mécanismes biologiques sous-jacents aux effets de l'environnement sur la santé et à quantifier l'impact populationnel correspondant. Les travaux portent spécifiquement sur les polluants atmosphériques, les perturbateurs endocriniens et l'exposome dans son ensemble, via une approche épidémiologique couvrant tous les âges de la vie.

Grenoble, capitale des Alpes françaises, est le deuxième pôle de recherche français par son nombre de chercheurs ; elle est idéalement située dans les Alpes, à trois heures de Paris en train, deux heures de Genève et une heure de l'aéroport international de Lyon Saint-Exupéry.

On en parle sur Twitter !