En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5308-CECMON-006 - Chercheur post-doctorant (H/F) en Virologie - Virus HBV

Chercheur post-doctorant (H/F) en Virologie - Virus HBV

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 1 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5308-CECMON-006
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : mercredi 11 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2833 et 4003€ brut mensuel selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'agent aura pour mission de mener à bien, en étant le « meneur » d'un groupe de 3 personnes, un projet de recherche dans le domaine de la virologie moléculaire et cellulaire, visant à identifier, et valider de manière fonctionnelle, les facteurs cellulaires impliqués dans la régulation de la biogenèse des ARNs du virus de l'hépatite B (VHB) dans un contexte d'histoire naturelle ou bien thérapeutique.

Activités

Le/la candidat.e sera responsable de la culture de lignées cellulaires, ainsi que la gestion d'hépatocytes primaires à partir de résections hépatiques humaines en laboratoire L2 et L3. Il sera également amené à préparer et caractériser/qualifier des lots viraux d'HBV de différents génotypes, afin de pouvoir les utiliser pour infecter des cultures cellulaires et des souris humanisées. Il mènera de manière intégrale et autonome, mais en interaction avec le groupe impliqué dans le projet, des expériences de virologie moléculaire et cellulaire, incluant en particulier la manipulation d'ARNs viraux/cellulaire et des techniques innovantes d'analyse/d'étude des ARNs. Il analysera ces résultats/données expérimentales et planifiera les expériences au fur et à mesure de l'avancement du projet. Il les présentera en interne et lors de congrès scientifique, et en assurera la publication (en anglais) dans des journaux de premier plan. Enfin il participera à l'encadrement des étudiants de l'équipe et contribuera aux aspects de logistique de fonctionnement de l'équipe.

Compétences

Une solide expertise dans les techniques générales de virologie cellulaire et moléculaire, incluant la manipulation des virus de classe 2 et 3 est indispensable. Une très bonne connaissance des techniques de manipulation et d'étude des ARNs et des interactions protéines-ARNs est également souhaitable. La capacité à travailler avec rigueur, opiniâtreté, indépendance/autonomie (être un meneur de son propre projet), mais aussi la capacité à collaborer/échanger/interagir avec les autres membres de l'équipe pour faire avancer son projet mais aussi celui des autres, sont requises.

Contexte de travail

L'équipe HepVir (dirigé par le Dr David Durantel, PhD, HDR), qui a été officiellement crée en 2021 au sein du CIRI - CNRS UMR-5308 (https://ciri.ens-lyon.fr/teams/HepVir), est composé de 3 chercheurs statutaires + 8 à 12 autres membres en contrats post doctoraux, doctoraux ou ITA. Cette équipe, qui existait avant en tant que groupe indépendant de recherche dans un grande équipe, travaille depuis plus de 15 ans sur les virus hépatotropes humains responsables d'hépatites chroniques. L'équipe possède des espaces de laboratoires adaptés aux travaux en virologie moléculaire et cellulaire et a accès à de nombreux plateaux techniques au CIRI et à la SFR Bioscience.

Contraintes et risques

Le projet nécessitera de longues périodes de travail en laboratoire de niveau 2 et 3, parfois en conditions isolés, ainsi que de la flexibilité pour travailler hors plages horaires habituelles. Vaccination contre le VHB obligatoire.

On en parle sur Twitter !