En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5305-SANVAD-002 - Ingénieur d'études en production de protéines recombinantes H/F

Ingénieur d'études en production de protéines recombinantes H/F


Date Limite Candidature : vendredi 8 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5305-SANVAD-002
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : jeudi 2 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2130 et 2396 euros brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le présent poste concerne la production, par des microorganismes, de dérivés d'anticorps, plus particulièrement de nanobodies. Il s'inscrit dans le cadre d'une collaboration entre l'unité mixte UMR5305 CNRS/Univ Lyon et la société de biotechnologies dijonnaise NVH Medicinal.
La mission de ce CDD de 24 mois consistera à produire et purifier à différentes échelles des nanobodies pour leur utilisation en imagerie moléculaire et comme protéines thérapeutiques dans les domaines du cancer et des maladies fibrosantes.
Il est précisé que cette offre de recrutement s'inscrit dans le cadre du plan France Relance sur un projet de collaboration de recherche avec une entreprise, qui sera soumis à validation de la DRARI

Activités

- Réalisation des étapes d'ingénierie moléculaire (sous-clonage et clonage de gènes, transformation de bactéries et préparations de plasmides)
- Réalisation des étapes d'ingénierie cellulaire (transformation, sélection, screening, amplification, …) de microorganismes (bactéries et levures)
- Réalisation des essais de culture de bactéries/levures et de production de protéines recombinantes jusqu'à l'échelle fermenteur (5L)
- Optimisation des procédés de production des protéines recombinantes en bioréacteurs
- Purification de protéines recombinantes
- Mise en œuvre des techniques analytiques de routine en fonction des besoins du projet (Dosage, ELISA, Western-blot, SPR, tests enzymatiques …)
- Réalisation de plan d'expérience dans le cadre des activités encadrés par un scientifique
- Rédaction de rapports techniques
- Participation aux tâches communes (gestions stocks, …)

Compétences

De niveau Bac+5, diplômé(e) d'un master M2 ou d'une école d'ingénieur en biotechnologie et ayant une première expérience (à minima 3 ans) dans le domaine de la production/purification de protéines recombinantes produites en bactérie ou en levures (pichia pastoris). Dans l'idéal, vous avez déjà produit des anticorps ou des dérivés en pichia pastoris.
Vous disposez de compétences techniques : clonage de gènes, biochimie des protéines, cultures bactériennes et de levures, clarification et purification de protéines sur système AKTA ou NGC.
Personnellement vous avez : de la rigueur, un esprit d'analyse et de synthèse. Vous êtes organisé(e) et autonome et aimez travailler en équipe. Vous possédez de bonnes compétences en communication (écrites et orales en anglais).

Contexte de travail

Le travail sera effectué en partenariat entre le groupe « Métalloprotéases et remodelage tissulaire » du Laboratoire de Biologie Tissulaire et Ingénierie Thérapeutique (LBTI - UMR5305 CNRS/Univ Lyon) et la société NVH Medicinal. Le LBTI est un laboratoire de recherche qui s'intéresse aux mécanismes de réparation tissulaire et à l'identification de nouvelles cibles et stratégies thérapeutiques. La société NVH Medicinal est spécialisée dans le développement de médicaments à base de collagènes de synthèse.
Ce CDD s'inscrit dans le cadre d'une collaboration entre les deux entités pour le développement d'un candidat-médicament pour le traitement du cancer et des maladies fibrosantes et/ou son utilisation comme agent d'imagerie moléculaire pour le suivi de la production excessive de collagène. Selon les besoins, il pourra se poursuivre par un CDI au sein de la société NVH Medicinal.

Contraintes et risques

Ce CDD s'inscrit dans le cadre du plan France Relance : aide à la R&D des entreprises (axe 3) et se traduit par un recrutement réalisé par le CNRS avec une mission qui sera réalisée au sein du laboratoire à 30% et au sein de la société NVH Medicinal à 70%. Ce CDD sera conduit au sein de l'institut de Biologie et Chimie des Protéines de Lyon aussi bien dans les locaux du LBTI que dans ceux de la société NVH Medicinal.
Des déplacements seront à prévoir à Dijon au sein des locaux principaux de la société NVH Medicinal.

Informations complémentaires

Cette offre de recrutement s'inscrit dans le cadre du plan France Relance sur un projet de collaboration de recherche avec une entreprise, qui sera soumis à validation de la DRARI

On en parle sur Twitter !