En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5305-NICPIC-001 - Ingénieur.e d'étude en biologie animale et techniques biologies (H/F)

Ingénieur.e d'étude en biologie animale et techniques biologies (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5305-NICPIC-001
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : vendredi 21 décembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 25 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2100 à 2350 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Un poste d'ingénieur d'étude (contrat CDD de 18 mois) est à pourvoir au sein de l'équipe « Fonctionnalité et dynamique du tissu cutané » du Laboratoire de Biologie Tissulaire et d'Ingénierie thérapeutique. La personne sélectionnée mettra en place des techniques d'expérimentation animale, d'histologie et biologie moléculaire pour étudier un nouveau modèle animal du syndrome de Bartter. Il s'agit d'une maladie rare chez l'homme avec perte massive en sel (NaCl) dont les traitements sont peu efficaces et ont des effets secondaires importants. L'objectif de ce projet est :
- Caractériser ce nouveau modèle
- Tester une nouvelle stratégie thérapeutique.
- Observer l'effet d'une perte en sel sur l'hémodynamique rénale et cutanée
- Caractériser le mécanisme moléculaire à l'origine du syndrome

Activités

- Expérimentation animale : suivie des lignées transgéniques en expérimentation, génotypage. Mesure de l'hémodynamique rénale, comparaison à l'hémodynamique cutanée. Exploration de la fonction rénale.
- Biochimie des protéines : mesure de l'abondance des protéines par western Blot
- Biologie moléculaire : design d'amorces, RT-qPCR
- Analyse, mise en forme et présentation des résultats.

Compétences

- Formation en expérimentation animale (Minimum Niveau expérimentateur, ex-niveau II requis)
- Aisance à manipuler des rongeurs
- Maîtrise des techniques de base en biologie moléculaire et biochimie des protéines.
- Aptitude à accomplir un travail soigné et rigoureux
- Sens de l'organisation et autonomie

Contexte de travail

Le poste d'ingénieur d'étude est ouvert dans l'équipe Fonctionnalité et dynamique du tissu cutané » du LBTI (Laboratoire de Biologie Tissulaire et d'Ingénierie thérapeutique). Le LBTI est un laboratoire de recherche spécialisé dans l'étude des tissus sains et pathologiques et dans le développement de stratégies thérapeutiques novatrices à fort potentiel pour des applications cliniques. Notre laboratoire fournit un environnement hautement multidisciplinaire, regroupant des chimistes, biochimistes, biologistes cellulaires et moléculaires, bio-informaticiens, physiologistes, médecins et experts en galénique. La personne sélectionnée travaillera au sein de l'équipe « Fonctionnalité et dynamique du tissu cutané » qui étudie les propriétés fonctionnelles du tissu cutanée et ses interactions avec d'autres tissus dont le rein. Il/elle sera encadrée par le responsable scientifique du projet qui a développé une expertise sur la fonction rénale.

Contraintes et risques

Pas de risques particuliers hormis les risques liés aux agents biologiques, aux produits chimiques et à l'expérimentation animale. L'agent sera formé aux risques potentiels liés au projet par l'assistant de prévention du laboratoire dès son arrivée. L'agent sera amené à intervenir exceptionnellement au laboratoire les fins de semaine et dans l'établissement d'expérimentation pour maintenir la continuité des protocoles et la surveillance des animaux.

On en parle sur Twitter !