En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5302-CHRAUR-004 - Chercheur Post-doc en Génie des Procédés ou Plasturgie pour le développement et la modélisation d'un procédé de fabrication de mousses polymères (H/F)

Chercheur Post-doc en Génie des Procédés ou Plasturgie pour le développement et la modélisation d'un procédé de fabrication de mousses polymères (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 27 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5302-CHRAUR-004
Lieu de travail : ALBI
Date de publication : vendredi 6 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2663 et 3783 € bruts mensuels selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La mission de type R&D consiste à développer la compréhension des procédés de moussage par CO2 supercritique et s'appuiera sur 2 axes :
- 1 axe expérimental avec le développement d'un dispositif de visualisation du moussage sous pression,
- 1 axe basé sur la modélisation des phénomènes de nucléation et de croissance des pores.

Activités

Le travail consistera à faire progresser la compréhension des procédés de moussage par CO2 supercritique en s'appuyant à la fois sur une étude expérimentale et le développement d'un modèle.
La partie expérimentale aura pour objectif l'étude de l'influence des différents paramètres opératoires sur le moussage d'un polymère d'intérêt pour le projet. Elle sera réalisée sur une cellule haute pression équipée de fenêtres en saphir permettant la visualisation du matériau au cours du moussage. Les mousses fabriquées seront ensuite caractérisées afin d'en déterminer notamment la structure poreuse, les propriétés thermiques et mécaniques.
En parallèle, un modèle, précédemment développé dans le laboratoire, sera utilisé et amélioré afin de correctement représenter les expériences réalisées. Ce modèle s'appuie sur les propriétés du polymère, pur et en mélange avec le CO2 sous pression, et sur les phénomènes de nucléation et de croissance des pores lors du moussage. Il permet ainsi soit de prédire le moussage soit d'estimer des propriétés inconnues sur la base des propriétés finales de la mousse.
Le travail se fera sous la supervision de plusieurs enseignants chercheurs de RAPSODEE, en collaboration avec les autres équipes du projet. Le candidat devra également faire les comptes rendus de ses travaux, par écrit pour les rapports et à l'oral lors des réunions d'avancement.

Compétences

Connaissances en Génie des Procédés ou Plasturgie. Une appétence pour le développement de méthodes expérimentales et des compétences en méthodes numériques (notamment avec le langage Matlab) sont nécessaires. Les proportions des parties expérimentale et modélisation pourront être ajustées en fonction des compétences du candidat. Autonomie, fiabilité, rigueur sont trois qualités appréciées.

Contexte de travail

Le centre RAPSODEE (Recherche d'Albi en génie des Procédés des Solides Divisés, de l'Énergie et de l'Environnement) accueillera le poste. Ce centre est structuré en deux groupes de recherche qui mènent des recherches dans les domaines de l'énergie, de l'environnement et du génie particulaire avec un accent particulier sur des procédés durables : plus intenses, plus économes en énergie, plus respectueux de l'environnement et plus sûrs.
Le travail de la personne recrutée s'insère au sein d'un consortium de 5 partenaires académiques et industriel, basés à Albi, Bordeaux (Pessac, Talence), Lacq et Serquigny. Les interactions seront particulièrement fréquentes avec les partenaires de Bordeaux, notamment dans le cadre de l'accompagnement d'une thèse de doctorat.
Le cadre est un projet collaboratif ANR (edyFICE) qui a pour objectif l'étude et la mise au point d'un procédé continu de fabrication de polymères cellulaires innovants. La réglementation REACH, en supprimant les produits chimiques traditionnels utilisés dans la fabrication de mousses, pousse à étudier et à mettre au point de nouveaux procédés plus respectueux de l'environnement. La principale voie, développée depuis plusieurs années, est celle du « moussage physique » par introduction d'un gaz, soit en batch (procédé discontinu) soit par extrusion (procédé continu).

Contraintes et risques

Manipulation d'appareillages sous pressions

Informations complémentaires

La durée du contrat sera comprise entre 10 et 12 mois selon la date d'embauche (la fin du contrat sera obligatoirement le 31/05/2022 et concomitante avec la fin du contrat ANR, support de financement du CDD

On en parle sur Twitter !