En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5299-LUIARR-001 - Ingénieur de recherche en développement logiciel pour le projet CTA (H/F)

Ingénieur de recherche en développement logiciel pour le projet CTA (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 11 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5299-LUIARR-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 28 janvier 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 461 € et 3 132 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ingénieur(e) de recherche aura pour mission de contribuer au développement du système de production pour le traitement massif des données de l'observatoire CTA (Cherenkov Telescope Array). En interaction avec plusieurs instituts membres du Consortium CTA, il/elle prendra en charge le projet visant à porter le système développé au Laboratoire Univers et Particules de Montpellier (système CTA-DIRAC) à un niveau de production correspondant aux exigences de l'observatoire CTA.

Activités

* Piloter l'évolution du système CTA-DIRAC pour passer à un niveau de production
- Contribuer au projet open source DIRAC : développement de nouvelles fonctionnalités liées à la gestion des workflows
- Assurer la conception et le développement de composants manquants dans l'extension logicielle CTA de DIRAC
* Piloter au sein du consortium CTA la stratégie de test, d'assurance qualité, et d'intégration continue du système
* Rédiger la documentation technique

Compétences

* Compétences requises
- Maîtrise du langage python 3.x : niveau expert
- Maîtrise de l'environnement linux/unix : niveau avancé
- Connaissance de systèmes de gestion de bases de données (MySQL, ElasticSearch) : niveau utilisateur
- Connaissance des outils de gestion de code, contrôle qualité, intégration continue (gitlab, github, gitlab CI, SonarQube, Jenkins) : niveau avancé
- Pratique de l'anglais : lu, parlé, écrit
* Compétences souhaitées
- Expérience en calcul distribuée (en particulier sur grilles de calcul)
- Expérience dans le développement ou l'utilisation d'un ou plusieurs systèmes de gestion de tâches et de données à grande échelle
* Compétences complémentaires bienvenues
- Technologies de conteneurisation
- Systèmes de Message Queuing
- Connaissances dans le domaine de l'astrophysique/astroparticules

Le/la candidat(e) aura un diplôme d'école d'ingénieur (spécialité génie logicielle ou équivalent) ou un Doctorat en physique ou astrophysique avec une expérience consolidée en développement logiciel. L'expérience souhaitée est de 1 - 4 ans, mais les candidatures de jeunes diplômés ainsi que d'ingénieurs confirmés seront également considérées.

Contexte de travail

CTA (Cherenkov Telescope Array) [1] est une collaboration internationale regroupant environ 1200 membres venant d'une centaine d'instituts de recherche.
Le Laboratoire Univers et Particules de Montpellier (LUPM par la suite) [2] est fortement impliqué dans la gestion et le traitement de données de CTA. Dans ce contexte, le LUPM a développé un prototype de système de production pour le traitement massif des données de CTA basé sur le framework DIRAC [3] (instance CTA-DIRAC). DIRAC est un logiciel open source pour la gestion de calculs et de données dans des environnements distribués. Il est développé dans un projet collaboratif par le CERN et plusieurs autres instituts de recherche (CNRS, Imperial College London, KEK, etc.).
L'instance CTA-DIRAC est actuellement déployée dans 3 centres de calcul en Europe et comporte une extension logicielle de DIRAC spécifique à CTA. Le LUPM exploite actuellement ce prototype pour la gestion des simulations Monte Carlo officielles de CTA sur la grille de calcul EGI [4] (European Grid Infrastructure). Chaque campagne de simulation consiste en environ une dizaine de milliers de tâches concurrentes exécutées sur la grille pendant plusieurs semaines, avec un volume de données générées de l'ordre de plusieurs centaines de TB par an.
Le début des observations de CTA étant prévu en 2022, l'objectif est de porter l'instance CTA-DIRAC à un niveau de production pour le traitement des données réelles de CTA. Pour cela des développements sont nécessaires comme ceux concernant la gestion complètement automatisée des workflows de traitement de données, la récupération automatique des opérations en échec ainsi que la validation des productions.
L'ingénieur(e) recruté(e) sera basé au LUPM où il/elle intégrera le service informatique et contribuera à tous ces développements et à la mise en œuvre des procédures de test et de contrôle de qualité logicielle. Il/elle travaillera en étroite collaboration avec les ingénieurs du service informatique ainsi qu'avec les développeurs de DIRAC dans le cadre d'un projet open source collaboratif. En outre, il/elle travaillera en interaction avec les chercheurs du groupe CTA du LUPM ainsi qu'avec plusieurs instituts du Consortium CTA en lien avec le projet.

[1] https://www.cta-observatory.org/
[2] https://www.lupm.in2p3.fr/
[3] https://github.com/DIRACGrid/
[4] https://www.egi.eu/

Contraintes et risques

L'ingénieur(e) recruté(e) sera amené(e) à se déplacer en France et à l'étranger pour présenter l'état du projet aux réunions du Consortium CTA et de DIRAC.

On en parle sur Twitter !