En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5295-JEAKOP-001 - Post-doctorant(e) [H/F]: Etude du comportement mécanique de matériaux cellulaires polymères nano-structurés

Post-doctorant(e) [H/F]: Etude du comportement mécanique de matériaux cellulaires polymères nano-structurés

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 2 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5295-JEAKOP-001
Lieu de travail : TALENCE,TALENCE
Date de publication : lundi 12 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 et 3054 €
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le ou la post-doctorant(e) rejoindra l'équipe Dynamics du département DuMAS de l'I2M de Bordeaux. Il/Elle étudiera le comportement mécanique de nouveaux matériaux cellulaires pour évaluer les gammes d'utilisation. Une campagne expérimentale couplée à une analyse fine des mécanismes de déformation, d'endommagement et de rupture sera réalisée pour modéliser le comportement du matériau en prenant en compte sa microstructure.

Activités

Des essais classiques de compression seront effectués à différentes vitesses de sollicitations (du quasi-statique au dynamique) et températures. L'influence du chemin de sollicitation sera également pris en compte à l'aide d'un moyen expérimental original: un héxapode de mouvement dynamique. Une analyse multi-échelles des mécanismes de déformation, d'endommagement et de rupture est attendu. Des analyses in-situ par corrélation d'images et post-mortem par microscopie électronique et micro-tomographie seront effectuées. Les études à l'échelle macroscopique et les observations à l'échelle de la structure des matériaux permettent in-fine de comprendre et de modéliser les effets des dommages microstructuraux sur le comportement mécanique à des échelles supérieures. Il sera alors possible de proposer des modèles de comportement reliant la typologie de la structure de ces matériaux cellulaires induite par le procédé de fabrication et leur comportement macroscopique. Un modèle phénoménologique prenant en compte les paramètres des matériaux à l'échelle macroscopique sera également proposé.

Compétences

Le/la post-doctorant(e) doivent être titulaire d'un doctorat en mécanique des matériaux, et posséder d'excellentes compétences expérimentales dans ce domaine. Une expérience dans le domaine des matériaux cellulaires est un atout primordial, ainsi que dans le comportement dynamique des matériaux. Le/la post-doctorant(e) devra aussi avoir une excellente aptitude au travail collectif au sein d'une équipe de recherche.

Contexte de travail

Dans le cadre d'un projet ANR (edyfice), des matériaux cellulaires polymères nano-structurés sont développés. Cette catégorie de matériau est couramment utilisée dans la protection des biens et des personnes. La structure singulière de ces matériaux autorise une absorption d'énergie importante à un niveau de contrainte relativement constant. Cela permet aux matériaux cellulaires, considérés comme des matériaux "architecturés" une large gamme d'applications industrielles. Le comportement mécanique sous sollicitations dynamiques fait parti des thématiques de recherche principales étudiés au sein de l'équipe Dynamics composées de deux enseignants-chercheurs, un chercheur Arts et Métiers, 5 personnels techniques et une dizaine de doctorants/post-doctorants.

On en parle sur Twitter !