En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5290-SAMALI-006 - CDD chercheur/chercheuse en immunologie (H/F)

CDD chercheur/chercheuse en immunologie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 2 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5290-SAMALI-006
Lieu de travail : MONTPELLIER,MONTPELLIER
Date de publication : lundi 12 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2300 à 2800 € nets environ selon expérienc
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la chercheur⋅se travaillera dans le cadre du projet ERC EVOLPROOF visant à mieux comprendre l'écologie et l'évolution des papillomavirus humains (HPV). En particulier, son travail se concentrera sur le versant immunitaire du projet. Il consistera à analyser des échantillons déjà collectés (PBMC notamment) et des données déjà récoltées (cytométrie en flux notamment). Ce travail s'intégrera dans les travaux de l'équipe sur la charge virale HPV et la composition du microbiote vaginal.

Activités

- mise au point d'expériences et analyse de profils immunitaires à partir de PMBC (immunophenotyping)
- analyse de données de cytométrie en flux (FACS)
- analyse de profils de cytokines (technique MSD)
- analyse bibliographiques
- rédaction d'articles scientifiques

Compétences

- excellentes connaissances et expérience reconnue en immunologie
- excellentes connaissances et expérience en analyses de cytométrie en flux
- bonnes connaissances en statistiques et analyse de données
- excellente maîtrise de l'anglais (lu, écrit, parlé)
- des connaissances sur le microbiote seraient un plus

Contexte de travail

Le/la chercheur⋅se sera intégré⋅e à l'équipe Évolution Théorique et Expérimentale basée principalement au 900 rue Jean-François Breton. Du fait du manque de place, les expériences seront elles réalisées à 1km environ sur le campus de l'IRD. La personne bénéficiera des mêmes conditions de travail que le reste de l'équipe, c'est-à-dire d'un espace bureau extrêmement limité, d'un accès internet, d'un accès au cluster de calcul de l'IRD, et des services mutulisés dans les laboratoires. Il/elle interagira directement avec le responsable du projet (Samuel Alizon), ainsi qu'avec les membres de l'équipe (notamment Massilva Rahmoun, IR en analyses biologiques).

Contraintes et risques

Le poste comporte les risques et contraintes inhérents au travail en laboratoire de biologie (L2 de biologie cellulaire notamment). Une contrainte forte est le manque de place pour les bureaux et l'éloignement entre les bureaux et les laboratoires d'expérimentation.

On en parle sur Twitter !