En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5285-PASFON0-001 - Offre de postdoc sur le développement d'un nouveau procédé de synthèse de la Méthionine avec strippage réactif (H/F)

Offre de postdoc sur le développement d'un nouveau procédé de synthèse de la Méthionine avec strippage réactif (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5285-PASFON0-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mercredi 31 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 2 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : environ 2000 € net mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le postdoc prendra part à un projet industriel entre les chercheurs du LGPC et de la société ADISSEO pour développer un nouveau procédé de synthèse de la Méthionine basé sur du stripping réactif. La personne sera chargée de mettre en place une méthodologie expérimentale pour comparer différentes technologies pour l'application visée dans le projet. Le postdoc devra également réaliser des simulations de procédés pour évaluer différents scénarios incluant des données récentes ou antérieures comme pour la modélisation thermodynamique. La personne recrutée devra faire des rapports périodiquement et sera amenée à présenter régulièrement ses travaux. Le travail sera réalisé à Villeurbanne (France) situé à côté de Lyon.

Activités

Le postdoc aura pour missions:

* de développer un outil expérimental pour évaluer les performances des technologies sélectionnées pour le stripping réactif.
* de conduire une étude paramétrique de paramètres pertinents (coefficient de transferts etc ...)
* de modéliser les équilibres liquide-vapeur avec un modèle thermodynamique adapté et de l'implémenter dans une simulation de procédés
* de réaliser un benchmark de nombreuses technologies incluant les approches de l'intensification des procédés par simulation

Compétences

Ayant obtenu un doctorat en génie des procédés, la ou le candidat(e) devra avoir une expertise en expérimental (par exemple dans la mesure de coefficient de transfert de matière) et des compétences en simulation/modélisation (Aspen, Prosim etc ...). La personne devra être rigoureuse due à la possible manipulation de produits corrosifs.

Contexte de travail

Le laboratoire LGPC (UMR 5285 CNRS-CPELyon-UCBL) développe des recherches dans le domaine de l'intensification des procédés depuis 15 ans en procédés catalytiques et plus précisément sur l'apport de la structuration à différentes échelles, du catalyseur au réacteur. Nous sommes actuellement impliqués dans de nombreux projets sur ce sujet incluant le développement de méthodologies de comparaison de procédés intensifiés et procédés traditionnels. Le projet implqiue également un autre laboratoire IRCELYON avec un doctorant.

On en parle sur Twitter !