En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5283-ABDGUE-001 - Ingénieur-e de recherche en production, traitement et analyse de données H/F:"Marchés du logement et inégalités patrimoniales"

Ingénieur-e de recherche en production, traitement et analyse de données H/F:"Marchés du logement et inégalités patrimoniales"


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5283-ABDGUE-001
Lieu de travail : BRON
Date de publication : vendredi 8 février 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 14 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2300 et 2500 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet WIsDHoM (Wealth Inequalities and the Dynamics of Housing Markets) financé par l'ANR (http://www.parisgeo.cnrs.fr/spip.php?article8470&lang=fr) est un projet pluridisciplinaire (géographie, sociologie, aménagement et urbanisme, économie, sciences politiques et histoire) impliquant vingt chercheurs, notamment des chercheurs des UMR Géographie-Cités (UMR 8504), Espace (UMR 73000) et le Centre Max Weber (UMR 5283).
- Contribuer à la construction du cadre théorique d'une analyse comparative des marchés du logement (achat vente, hors location)
- Contextualiser ce cadre théorique dans la littérature internationale
- Mettre en œuvre ce cadre théorique dans le cadre d'une campagne d'entretiens et d'un travail de terrain auprès d'acteurs de marché institutionnels et privés dans les aires urbaines de Paris, Lyon et Avignon. La personne recrutée, devra mener les entretiens auprès de ces acteurs, et participer à leur analyse avec les membres de l'équipe.
- Prendre des responsabilités scientifiques au sein du groupe de travail.

Activités

- La soumission comme premier auteur d'un article dans une revue internationale à comité (langue anglaise) et/ou la proposition et rédaction d'un chapitre de l'ouvrage de clôture du programme (éditeur international en langue anglaise).
- La participation à un colloque international et à des journées d'études
- Des rendus et points d'étape dans les réunions de l'équipe

Compétences

- Titulaire d'un doctorat, de préférence en sociologie urbaine, science politique, sociologie politique, urbanisme et aménagement, géographie urbaine / économique.
- Expérience de recherche dans les domaines des politiques et des acteurs de l'habitat et du logement, d'urbanisme. Connaissance de l'immobilier.
- Expérience des entretiens et travail de terrain.
- Capacité à s'insérer dans une équipe, à prendre des responsabilités.
- Une capacité rédactionnelle scientifique en langue anglaise

Contexte de travail

Laboratoire de sociologie généraliste, le Centre Max Weber (UMR 5283) regroupe un grand nombre de sociologues du site de Lyon-Saint-Étienne. Il est rattaché institutionnellement à quatre tutelles : le CNRS, l'École Normale Supérieure de Lyon, l'Université Jean Monnet Saint-Étienne et l'Université Lumière Lyon 2. Le poste sera plus spécifiquement rattaché à l'une des six équipes du Centre Max Weber, l'équipe Modes Espaces et Processus de Socialisation (MEPS), située à Lyon.

Contraintes et risques

non

On en parle sur Twitter !