En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5277-SANCHU-004 - Ingénieur de développement VHDL instrument embarqué pour mission scientifique spatiale H/F

Ingénieur de développement VHDL instrument embarqué pour mission scientifique spatiale H/F


Date Limite Candidature : jeudi 29 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5277-SANCHU-004
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 8 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2090-2200 selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'IRAP développe un analyseur d'électrons pour la mission spatiale Comet Interceptor de l'ESA. L'analyseur est contrôlé par une carte numérique basée sur un FPGA reprogrammable. La personne recrutée sera chargée de développer l'architecture globale du FPGA, et de programmer en VHDL les différentes fonctions. Les fonctions seront simulées, puis testées sur des cartes représentatives de l'instrument de vol.

Activités

Développement en VHDL, simulation VHDL, utilisation de Vivado (Xilinx) et Libero (Microchip/Actel), développement d'interface graphique (Qt/Python ou Qt/C++).

Compétences

Bonnes connaissances du développement en VHDL, quelques connaissances en programmation C/C++ ou Python.

Contexte de travail

L'instrument est développé par une équipe composée d'une dizaine de personnes (chercheurs, instrumentalistes, mécaniciens, électroniciens, qualiticiens). Le travail est effectué en collaboration avec les chercheurs pour répondre aux besoins scientifiques, avec les électroniciens pour la définition de la carte FPGA, et avec l'ensemble de l'équipe pour les intégrations et les tests de l'instrument assemblé.

Contraintes et risques

Les tests électriques sur les modèles à livrer ou destinés à des tests en caisson à vide sont réalisés en salle blanche. Des missions à l'étranger sont possibles.

On en parle sur Twitter !