En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5275-FABCAR-042 - Ingénieur de Recherche en modélisation mécanique (H/F)

Ingénieur de Recherche en modélisation mécanique (H/F)


Date Limite Candidature : mercredi 10 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5275-FABCAR-042
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 17 février 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2437€ mensuel brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre du projet CNES DEF@Andes, vous serez en charge, sous la responsabilité de la responsable scientifique, de développer des modèles par éléments finis avec le logiciel Pylith, visant à modéliser la déformation associée au cycle sismique de subduction, avec une application aux Andes centrales.
La première étape consistera à développer des maillages de subduction avec le logiciel Trellis pour une subduction cylindrique dans un premier temps, puis pour une géométrie réaliste pour les Andes centrales, intégrant la courbure et les différentes contraintes géométriques apportées par la géophysique.
Dans un second temps, vous effectuerez une étude paramétrique visant à explorer l'impact des différentes rhéologies et conditions aux limites appliquées au système sur l'évolution de la déformation avant et après un grand séisme de subduction, en calculant le changement de contraintes dans le milieu et sa relaxation.
Enfin, vous appliquerez ces modèles paramétriques à des cas réels, et explorerez l'effet potentiel des grands séismes de subductions ayant affecté la zone depuis les années 2000 sur l'évolution de la déformation de surface.

Activités

- Développer des codes qui permettent de faciliter la prise en compte de contraintes géophysiques dans les modèles (e.g. géométrie, distributions de glissements, champ de températures, vitesses sismiques, déplacements de surface etc…) en faisant l'interface avec le logiciel de maillage Trellis et le logiciel de modélisation Pylith
- Produire différentes géométries 3D de maillages
- Générer différents fichiers de paramètres pour le logiciel Pylith, permettant d'explorer différentes combinaisons de conditions aux limites et de rhéologies
- Documenter les outils et exemples développés
- Assurer le support aux utilisateurs des logiciels de maillage et de modélisation
- Effectuer des présentations et des formations afin d'assurer un transfert de connaissances et de compétences

Compétences

Diplôme d'ingénieur ou doctorat en géophysique, mécanique ou mathématiques appliquées, spécialisé en modélisation mécanique par éléments finis avec les compétences suivantes :
- Très bonnes connaissances de mécanique du solide
- Très bonnes connaissances en géophysique
- Expérience avec des codes de modélisation par éléments finis
- Expérience avec des logiciels de maillage
- Aptitude à travailler dans un contexte international
- Bonne maitrise de la langue anglaise
- Rédiger la documentation pour les utilisateurs
- Autonomie, curiosité, capacité d'adaptation, rigueur, sens du contact

Contexte de travail

Situé sur le site Campus de Saint-Martin d'Hères, l'Institut des Sciences de la Terre (ISTerre) est une unité mixte de recherche dont les tutelles sont le l'UGA, le CNRS, l'USMB, l'IRD et l'IFSTTAR. Créé en 2011 ISTerre réunit une centaine de chercheurs et d'enseignants-chercheurs en géologie, géophysique et géochimie. L'institut s'inscrit dans la tradition bientôt bi-séculaire de l'intérêt en « sciences naturelles » de l'université de Grenoble. Bien qu'il faille être méfiant vis-à-vis des indicateurs d'excellence de la recherche, force est de constater que ISTerre se situe parmi les meilleurs laboratoires de recherche grenoblois et parmi les meilleurs européens en Sciences de la Terre.
L'ingénieur(e) de recherche sera rattaché(e) à l'équipe 'Cycle sismique et déformations transitoires' d'ISTerre et travaillera avec un groupe de 4-5 chercheurs et doctorants impliqués dans le projet. Il/elle bénéficiera du support du Service Informatique d'ISTerre pour l'accès aux clusters de calcul du laboratoire et de l'Université. Il/elle bénéficiera également des conseils du groupe calcul d'ISTerre et des ingénieurs en calcul scientifique du laboratoire.

Informations complémentaires

Deux ans d'expérience minimum souhaitée.

On en parle sur Twitter !