En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5274-CLADUP-008 - Post-doctoral en modélisation des plasmas astrophysiques relativistes (H/F)

Post-doctoral en modélisation des plasmas astrophysiques relativistes (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 16 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5274-CLADUP-008
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 23 février 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 648 euros bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Un appel à candidatures est ouvert pour un poste de chercheur postdoctoral à l'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (IPAG, France). Le(La) candidat(e) retenu(e) rejoindra le projet ERC-CoG SPAWN dirigé par Benoît Cerutti pour travailler sur des simulations numériques ab-initio plasmas de magnétosphères de trous noirs.

Activités

L'objectif est de mieux comprendre la dynamique du plasma, le mécanisme de lancement de jet de de l'accélération des particules dans l'environnement proche d'un trou noir en rotation dans le contexte des observations récentes à l'échelle de l'horizon des trous noirs supermassifs, avec une attention plus particulière sur les observations EHT et VLTI-Gravity de SgrA* et M87*.
Le(La) candidat(e) retenu(e) aura un accès privilégié à Zeltron, un code numérique à la pointe de type particle-in-cell incluant le transfert radiatif et les effets de relativité générale, ainsi qu'un accès aux centres de calculs intensifs au niveau National voire Européen.

Compétences

Le(la) candidat(e) doit avoir un diplôme de doctorat en astrophysique ou d'une autre discipline étroitement liée, et de préférence avoir une expérience en simulations numériques astrophysiques et/ou plasmas.

Contexte de travail

Le laboratoire IPAG est constitué d'environ 160 personnes actifs dans les champs aussi divers que l'astrophysique des hautes énergies, l'astrochimie, les exoplanètes, la formation stellaire et planétaire, la planétologie et l'instrumentation, en particulier l'interférométrie optique avec plusieurs membres actifs de la collaboration Gravity dont le co-PI de l'instrument.
Le(La) candidat(e) retenu(e) sera affecté(e) à l'équipe SPAWN.
Le poste est pour une durée de 2 ans, jusqu'à 3 ans maximum en fonction des performances du candidat. Le poste bénéficie de tous les avantages sociaux et médicaux standard ainsi que d'un généreux budget de recherche et de voyage. Celui-ci est à pourvoir pour une date de début au 01 octobre 2021.

On en parle sur Twitter !