En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5270-SYLGON-016 - H/F Postdoc en développement de photodétecteurs en couche mince

H/F Postdoc en développement de photodétecteurs en couche mince

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 6 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5270-SYLGON-016
Lieu de travail : ECULLY,ECULLY
Date de publication : vendredi 16 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2675 et 3084 Euros
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le post doctorant intégrera l'équipe I-Lum de l'INL, plus précisément du groupe travaillant sur le « management de la lumière incohérente ». Il sera chargé du développement de nouvelles architectures de photodétecteurs à large bande et en couche mince, dans le cadre d'une collaboration avec un partenaire industriel.

Activités

Il contribuera à différents aspects :
• la conception de l'architecture photonique des photodétecteurs , en fonction des contraintes liées notamment aux matériaux envisages et aux applications visées
• le calcul de leurs propriétés optiques, en s'appuyant sur les outils développés et mis en place par l'équipe
• la nanofabrication sur la plateforme nanolyon
• la caractérisation optique
• les échanges avec le partenaire industriel

Compétences

Le candidat aura de solides connaissances en nanophotonique (conception, simulation, fabrication, caractérisation). Il devra faire preuve d'initiative. Il aura une bonne aisance rédactionnelle, aussi bien pour les rapports que pour les publications, ainsi que les présentations scientifiques.
Avoir une thèse en photonique

Contexte de travail

L'Institut des nanotechnologies de Lyon (Institut des Nanotechnologies de Lyon, INL) est une unité mixte de recherche (Unité Mixte de Recherche, UMR 5270) impliquant le CNRS, ECL, INSA, Université Lyon 1 et CPE Lyon.
L'INL vise à encourager la recherche multidisciplinaire de calibre mondial dans les domaines des micro et nanotechnologies et leurs applications. Les recherches pionnières menées à l'institut s'étendent des domaines des matériaux à de la technologie et aux composants et systèmes, permettant ainsi l'émergence de technologies dédiées. L'Institut s'appuie dans ses travaux sur la plateforme technologique de Nanolyon.
L'équipe I-Lum de INL est spécialisée dans la conception et la réalisation de structures nanophotoniques comprenant des cristaux photoniques ou metasurfaces et de composants tels que les lasers ultra compacts, de dispositifs optiques non linéaires, de biocapteurs et de cellules solaires. .
En particulier, l'équipe I-Lum développe une large gamme de structures nanophotoniques avancée conduisant à la capture de la lumière du soleil et sa conversion en porteur électrique ou en énergie chimique. Par le biais de la plateforme Nanolyon, les membres du groupe ont accès à un large éventail d'outils de simulation optique et multi-physique, d'équipements de micro et nanofabrication à l'état de l'art, ainsi que des bancs de caractérisation optique.
Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger sont à prévoir.
Le contrat pourrait être prolongé de 6 mois.

On en parle sur Twitter !