En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5257-LAUCLA-001 - Ingénieur de recherche en radiochimie : lixiviation du combustible nucléaire usé en condition d'entreposage (H/F)

Ingénieur de recherche en radiochimie : lixiviation du combustible nucléaire usé en condition d'entreposage (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5257-LAUCLA-001
Lieu de travail : BAGNOLS SUR CEZE
Date de publication : vendredi 17 juillet 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 14 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut entre 2300 € et 2500 €
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre du projet européen EJP EURAD, le Laboratoire des Interfaces de Matériaux en Evolution de l'Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM) a pour mission d'étudier la durabilité chimique de composés modèles de combustibles nucléaires usés afin d'en connaitre le comportement en cas de rupture accidentelle de gaine lors de leur séjour en piscine de stockage.

Dans le cadre de ce projet, la personne recrutée sera en charge de la préparation d'une large variété de pastilles de UO2 densifiés contenant des produits de fissions tels que :
- des éléments lanthanides
- des platinoïdes (Pd, Ru, Rh)
- du Molybdène

La seconde partie du travail portera sur l'étude de la lixiviation des échantillons préparés en utilisant une double approche micro/macro afin de mettre en évidence l'impact de certains produits de fission sur la durabilité chimique. Les tests de dissolution seront menés dans des conditions représentatives d'un stockage en piscine de refroidissement (nature de l'eau, température, …).

Activités

La personne recrutée sera en charge de plusieurs taches relatives à la synthèse des matériaux.

- Synthèse de pastilles de UO2 contenant des éléments lanthanide (divers lanthanides et différents taux d'incorporation) ;
- Synthèse de pastilles de UO2 contenant des éléments platinoïdes (PGM) (avec différents taux d'incorporation) ;
- Synthèse de pastilles de UO2 contenant du molybdène ;
- Synthèse de pastilles contenant simultanément les produits de fission suivants : Ln + PGM + Mo ;
- Caractérisations microstructurales et chimiques des échantillons préparés.

De plus, il/elle devra développer des tests de dissolution en combinant une double approche micro/macro déjà utilisée avec succès sur de nombreuses céramiques. Cette tache inclut :

- La mise en place des tests de dissolution et la détermination des vitesses de dissolution normalisées ;
- La mise en avant des paramètres d'intérêt et l'évaluation de leur impact sur la durabilité chimique ;
- L'analyse des résultats et la compréhension des mécanismes intervenant durant les procédés d'altération.

La personne recrutée devra aussi gérer la quantité de matière radioactive exploitée durant sa mission.

Compétences

L'agent devra présenter des compétences en chimie analytique (ICP-AES, ICP-MS) et en radiochimie (travail avec des matériaux et des solutions radioactives, analyse des radioéléments en solution).

Il/elle devra avoir des connaissances sur la préparation de matériaux à base d'uranium (notamment en utilisant des voies humides), en frittage (si possible) et en chimie de l'uranium en solution. En complément, des connaissances sur le cycle du combustible nucléaire seraient appréciées.
Le candidat devra être capable d'utiliser diverses techniques de caractérisations des matériaux, de l'interface solide-liquide et de la solution.

Contexte de travail

La personne recrutée rejoindra le Laboratoire des Interfaces de Matériaux en Evolution (LIME). Cette équipe est composée de 5 chercheurs, plusieurs doctorants et post-doctorants. Les sujets de recherche traitent de la synthèse des matériaux à base d'actinides, de l'étude des interfaces solide/solide en évolution (durant le frittage) et des interfaces solide/liquide (durant les processus d'altération/lixiviation/dissolution.) Les matériaux étudiés sont ceux concernés par l'amont et l'aval du cycle.

Contraintes et risques

Les expériences avec l'uranium naturel ou appauvri requièrent une autorisation et une formation spécifique. Cette formation sera délivrée par l'établissement d'accueil durant les premières semaines du contrat.

Informations complémentaires

L'ICSM est localisé à Bagnols sur Cèze (Gard, France). L'institut fait partie du pole chimie Balard (Montpellier). Il s'agit d'une unité mixte de recherche avec le CNRS, l'Université de Montpellier, l'Ecole de Chimie de Montpellier et le CEA.

On en parle sur Twitter !