En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5253-SYLCAI-013 - Chercheur post-doctoral (H/F) - membranes polymères biosourcés

Chercheur post-doctoral (H/F) - membranes polymères biosourcés

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5253-SYLCAI-013
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 10 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2833€ et 3257€.
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le besoin en eau de bonne qualité s'accroit avec l'augmentation de la population mondiale. La membrane est au cœur du processus de filtration permettant une élimination sélective des produits indésirables tels que les bactéries ou les virus dans les effluents contaminés. Jusqu'à maintenant les polymères synthétiques ont été préférés aux polymères naturels en raison d'une plus grande maîtrise de leur production et de leurs propriétés réputées supérieures. La nouvelle donne est de réduire la dépendance aux produits pétroliers et de préparer ainsi l'après-pétrole, ainsi que de contribuer à réduire le réchauffement climatique à long terme en remplaçant les dérivés du pétrole par des matières premières biosourcées.
L'objectif global de ce projet est de développer une nouvelle génération de membranes de filtration en polyimide durables et poreuses avec une maîtrise accrue du cycle de vie, respectueuses de l'environnement et avec des performances au moins comparables aux standards actuels des membranes pétrosourcées.

Activités

Le contrat post-doctoral consistera en la synthèse de monomères issus de synthons biosourcés ainsi que de leur polymérisation afin d'élaborer cette nouvelle génération de membranes.

Compétences

Le ou la candidate devra posséder des compétences en chimie organique et en synthèse des polymères.

Contexte de travail

Ce projet se déroulera au sein du département chimie moléculaire et macromoléculaire (C3M) de l'Institut Charles Gerhardt de Montpellier (ICGM), équipe spécialiste en synthèse des polymères. Ce projet se fera en collaboration avec le Prof. D. Quémener, porteur du projet ANR POMENVI de l'Institut Européen des Membranes (IEM).

On en parle sur Twitter !