En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5253-PETHES-002 - CDD chercheur H/F en chimie des matériaux: silices zwitterioniques comme phases anti-adhérentes

CDD chercheur H/F en chimie des matériaux: silices zwitterioniques comme phases anti-adhérentes

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5253-PETHES-002
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 14 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2500-2700€ brut
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/La jeune chercheur(e) travaillera dans le cadre du projet de pré-maturation 'Béta-Ion', financé par la Région Occitanie. Le projet porte sur l'élaboration de phases siliciques zwitterioniques pour des applications anti-fouling. Les applications visées sont des peintures anti-fouling et des revêtements anti-adhérentes pour l'électrophorèse capillaire.

Activités

Le/La jeune chercheur(e) contribuera à différents aspects du projet :
• élaboration et caractérisation des matériaux de type silices zwitterioniques et leur mise en forme
• étude des propriétés d'anti-adhésion à travers des applications visées
• rédaction de rapports d'avancement et de publications.

Compétences

• chimiste organicien ayant une spécialisation en chimie des matériaux
• capacité à travailler en équipe tout en étant autonome.
• excellentes capacités de communication, bonne maîtrise de l'anglais
• esprit critique, esprit de synthèse.

Contexte de travail

Le projet implique des biochimistes, physicochimistes et chimistes des matériaux. Le post-doctorant travaillera au sein de l'Institut Charles Gerhardt de Montpellier, en collaboration étroite avec d'autres chercheurs du même institut ainsi que de l'Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM). D'excellentes capacités de communication seront nécessaire pour faire le lien entre les différents acteurs impliqués dans le projet.

On en parle sur Twitter !