En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5253-NICBRU-001 - Postdoctorant.e (H/F) en physico-chimie des matériaux poreux et interfaces

Postdoctorant.e (H/F) en physico-chimie des matériaux poreux et interfaces

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 4 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5253-NICBRU-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : lundi 13 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2500 et 3000 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Postdoctorant.e (H/F) en physico-chimie des matériaux poreux et interfaces dans le cadre d'un projet Région Occitanie en collaboration avec le CIRAD (Montpellier) et une entreprise en région spécialisée en agriculture durable et en traitement des sols.

Activités

- carbonisation de biomasse par voie humide en autoclave
- volumétrie par adsorption de gaz (N2, CO2)
- porosimétrie par intrusion de mercure
- microscopie électronique (transmission, balayage)
- spectroscopie (FTIR, Raman, RMN solide)
- exploitation, analyse détaillée et interprétation des résultats obtenus
- animation de réunions mensuelles avec les partenaires du projet
- rédaction de rapports mensuels

Compétences

- connaissances solides en caractérisations physico-chimiques des matériaux poreux
- excellente maîtrise des appareils de volumétrie par sorption de gaz et des logiciels d'exploitation associés
- connaissances en carbonisation de biomasse par voie humide et procédés associés
- excellente capacité d'analyse critique de résultats
- excellente ouverture pour le travail en équipe (interaction avec des agronomes)
- excellent niveau d'anglais à l'oral et à l'écrit

Contexte de travail

Le travail sera mené dans le cadre d'un projet Région Occitanie en collaboration avec le CIRAD (Montpellier) et une entreprise en région spécialisée en agriculture durable et en traitement des sols. Le/La postdoctorant.e travaillera au sein du nouveau bâtiment Balard sur le site CNRS (route de Mende) à Montpellier, dans le département MPH (Matérieux Poreux et Hybrides).

Contraintes et risques

N/A

On en parle sur Twitter !