En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5249-THIRAB-001 - Ingénieur(e) en biologie cellulaire (H/F)

Ingénieur(e) en biologie cellulaire (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 25 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5249-THIRAB-001
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 4 octobre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2100 et 2300 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ingénieur(e) d'étude assistera un ingénieur de recherche titulaire dans le cadre d'un contrat de recherche visant à étudier les effets de nanoparticules de silice amorphe sur les macrophages, dans le cadre plus général d'un éventuel rôle de ces particules dans les phénomènes d'allergie. Les travaux seront conduits au sein de l'équipe Protéomique pour la Microbiologie, l'Immunologie et la Toxicologie (ProMIT), aulaboratoire de Chimie et Biologie des Métaux

Activités

L'ingénieur(e) d'étude procèdera aux expériences de biologie cellulaire requises par le projet. Il lui sera donc demandé de maintenir les cultures de lignées de macrophages nécessaires, de mettre en contact les particules de silice avec ces cellules puis d'évaluer les effets biologiques, au moyen de techniques basées essentiellement sur la cytométrie en flux. Enfin, l'ingénieur(e) d'étude devra procéder à l'analyse et à l'interprétation des résultats de ses expériences. La personne interagira directement avec l'ingénieur de recherche en charge du projet, sous la responsabilité du chef d'équipe

Compétences

Sur le plan des savoir-faire techniques, les candidat(e)s doivent:

-Maîtriser la culture cellulaire des cellules de mammifères et idéalement celle des lignées de macrophages
-Maîtiser la réalisation de tests de cytotoxicité par des techniques classiques de biologie cellulaire (colorimétrie, cytométrie en flux)
-Maîtriser la réalisation de tests spécifiques de marqueurs de l'inflammation (production d'oxyde d'azote, de cytokines) par des techniques de biochimie et de cytométrie en flux
-Travailler en suivant les procédures de sécurité en vigueur et en particulier celles liées aux risques biologiques et chimiques (y compris le risque nano)
-Etre capables de concevoir puis mener à bien des réalisations expérimentales variées, ainsi que d'analyser les résultats expérimentaux bruts et de proposer un avis scientifique cohérent sur les résultats obtenus

Sur le plan des savoir-être, les candidat(e)s doivent:

-être autonomes tout en appréciant le travail en équipe
-Posséder une bonne capacité organisationnelle afin de gérer leur temps de travail
-être capables de mettre en forme les résultats obtenus et de rendre compte de leur travail vis à vis de leur responsables. Savoir présenter et valoriser ses résultats lors de réunions d'équipes.

Contexte de travail

Le laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux est un laboratoire thématique de recherche fondamentale localisé au CEA-grenoble et une unité mixte CNRS-UGA-CEA dont l'originalité est de produire une recherche interdisciplinaire à l'interface de la chimie et la biologie. Au sein de ce laboratoire, l'équipe Protéomique pour la Microbiologie, l'Immunologie et la Toxicologie (ProMIT) mène des recherches sur la toxicologie des nanoparticules, et en particulier des nanoparticules métalliques, en utilisant les macrophages comme système de test cellulaire. L'équipe a accès sans restriction aux équipements de culture cellulaire, biochimie, biologie cellulaire et de cytométrie en flux nécessaires à ces travaux de recherche. L'équipe fournit aussi via ses membres titulaires un encadrement compétent dans toutes ces approches.
Le contexte plus particulier du projet de recherche (contrat financé par l'ANSES, avec une contrainte de temps marquée) requiert un renfort ponctuel qui fait l'objet de la présente offre.

On en parle sur Twitter !