En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5249-OLISEN-002 - Post-doctorat en chimie bioinorganique (H/F) : Sondes luminescentes à base de lanthanides et de peptides pour l'imagerie biphotonique proche infrarouge

Post-doctorat en chimie bioinorganique (H/F) : Sondes luminescentes à base de lanthanides et de peptides pour l'imagerie biphotonique proche infrarouge

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 12 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5249-OLISEN-002
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 21 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2805 et 3224 € bruts mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les complexes de lanthanides avec des antennes « push-pull » pour la sensibilisation de leur luminescence ont montré leur fort potentiel pour l'imagerie cellulaire, grâce notamment à leurs propriétés d'absorption biphotonique permettant une excitation dans le proche infrarouge. Dans le cadre du projet ONCOVIEW, nous cherchons à développer des sondes luminescentes pour l'imagerie biologique de cellules ou de petits animaux, opérant dans le proche infrarouge à la fois pour leur excitation et pour leur émission. Pour cela, nous concevrons des conjugués entre peptides et complexes de lanthanide au sein desquels le peptide permettra la vectorisation du complexe de lanthanide dans les cellules. Le postdoc recruté aura deux objectifs : (1) la synthèse et la caractérisation des sondes à bases d'europium puis d'ytterbium et leur évaluation pour la microscopie biphotonique de cellules vivantes et (2) la modification de ces sondes pour qu'elles soient capable de détecter l'hypoxie qui caractérise l'intérieur des tumeurs.

Activités

Le post-doctorant recruté sera en charge de la synthèse des macrocycles avec des antennes push-pull pour la complexation des lanthanides, de la synthèse des conjugués, des études spectroscopiques de luminescence pour leur caractérisation en solution et des études de microscopie cellulaire.

Compétences

Nous recherchons un docteur en chimie bioinorganique avec une expérience solide en synthèse organique, en chimie de coordination dans l'eau et en spectroscopie, si possible optique. Le candidat devra maitriser les techniques de chromatographie pour la purification des molécules organiques et des peptides. Des connaissances en fluorescence, en RMN et en spectrométrie de masse seront appréciées.

Contexte de travail

Le postdoc recruté intègrera le groupe « Metallopeptides » du Laboratoire de Chimie et Biologie (unité mixte de recherche CEA-Grenoble, Univ. Grenoble Alpes et CNRS). Ce postdoctorat s'inscrit dans cadre du projet ONCOVIEW, en collaboration avec les équipes de Raphaël Tripier (Univ. Bretagne Occidentale, Brest, France), d'Olivier Maury (ENS, Lyon, France) et de Magali Gary Bobo (IBMM, Montpellier, France).

On en parle sur Twitter !