En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5248-JOCLAN-003 - Ingénieur(e) d'étude pour établir une nouvelle méthode de suivre la sécrétion d'insuline en temps réel (H/F)

Ingénieur(e) d'étude pour établir une nouvelle méthode de suivre la sécrétion d'insuline en temps réel (H/F)


Date Limite Candidature : mercredi 17 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5248-JOCLAN-003
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 27 juillet 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 13 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2019€ et 2227€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous développons des nouvelles approches afin de déterminer les flux ioniques des cellules et micro-organes avec une attention particulière au Zn2+ comme surrogat pour la mesure de la sécrétion du seul hormone hypoglycémiante, l'insuline, à partir des ilots pancréatiques de Langerhans. En collaboration avec plusieurs groupes bordelais nous avons breveté cette approche et la chaine de procédures et analyses a été établie. Le rôle de l'agent sera de mener les expériences et analyses de signaux sur cellules et micro-organes nécessaire afin d'évaluer la spécificité de notre approche et d'examiner son utilité à long terme pour discriminer l'effet potentielle de peptides à valeur thérapeutique dans le cadre du diabète.

Activités

L'agent prépare et cultive les micro-organes endocrines selon nos protocoles sur des transistors et des MEA, les expose à des stimulations physiologiques et une analyse toxicologique des canaux ioniques. La traduction virale des cellules avec des gènes encodants des inhibiteurs de la sécrétion permettent de construire un contrôle important de la spécificité. L'expression de cette protéine et son activité seront contrôlées par mesure d'insuline sécrété et la détection de protéines spécifiques in cellulo ou après extraction. L'agent mènera surtout aussi les expériences pour évaluer l'utilité générale et potentiel valeur industriel de notre approche, cad la détection des effets de peptides synthétiques qui augmentent la sécrétion en dépendance des nutriments ( glucose et acides aminés).

Compétences

Une bonne expertise en culture cellulaire et biologie cellulaire moléculaire est requise, un intérêt fort pour les évènements électriques régulant la cellule beta-pancréatique est nécessaire. La formation dans l'électrophysiologie extracellulaire est possible au sein du groupe. Un intérêt de manier différents logiciels d'analyse des évènements électriques est essentielle.

Contexte de travail

Engagement, curiosité, ésprit critique et capacité d'interagir avec nos partenaires interdisciplinaires est nécessaire. Le traçage pointilleux des travaux par l'agent même est indispensable.

Contraintes et risques

Travail en partie sous conditions stériles et en L2.

On en parle sur Twitter !