En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5224-LIOREV-001 - post-doctorant sur l'estimation des couples aux articulations et des forces de contact à partir de la vidéo en escalade H/F

post-doctorant sur l'estimation des couples aux articulations et des forces de contact à partir de la vidéo en escalade H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5224-LIOREV-001
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 4 février 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2530 et 3509 euros selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ce poste postdoctoral explorera de nouvelles approches en analyse de mouvement d'escalade afin d'estimer les couples de torsion aux articulations et les forces de contact à partir de la vidéo. Il fait suite aux travaux précédents de Quaine et al. 2017 sur une méthode d'optimisation pour la prédiction simultanée des forces de contact et des couples aux articulations à partir de données optiques. En biomécanique, la procédure expérimentale habituelle pour estimer les forces musculaires au niveau des articulations nécessite de mesurer à la fois les données cinématiques du corps provenant de la capture de mouvement et les forces de contact avec l'environnement provenant de capteurs de force. Bien que précise, cette approche est complexe à déployer et limite la capacité à aborder l'analyse dynamique dans un environnement tel que l'escalade, principalement en raison de l'absence de capteurs de force de contact à chaque prise. Les méthodes sans marqueur se développent maintenant rapidement pour permettre une approche plus facile de l'analyse cinématique du mouvement du corps (OpenPose, Cao et al., 2017). Dans le cadre de ce projet, nous nous intéressons à la poursuite d'une procédure d'optimisation associée à une analyse sans marqueur afin d'inclure une estimation des couples et des forces de contact dans le cas spécifique de l'escalade.

Cao, Z., Simon, T., Wei, S.E., Sheikh, Y., Realtime multi-person 2d pose estimation using part affinity fields, CVPR 2017.

Quaine, F., L. Reveret, L., Courtemanche, S., Kry, P., "Postural regulation and motion simulation in rock climbing". The science of climbing and mountaineering, Routledge, pp.111-128, 2017, Routledge Research in Sport and exercise Science, 2017, www.motionworkshop.org/climbing_forces.mp4

Activités

- Développement d'un montage expérimental d'analyse de mouvement pour l'escalade à partir de la vidéo
- Modélisation biomécanique du corps humain
- Développement d'un logiciel de Dynamique Inverse basé sur l'optimisation

Compétences

- Programmation informatique en C ++ ou Python
- Modélisation biomécanique avec des logiciels tels que OpenSim ou AnyBody
- modélisation et animation 3D
- Vision par ordinateur
- Anglais

Contexte de travail

Le contexte du projet regroupe l'expertise du groupe Math-Sports en mathématiques appliquées et en informatique du laboratoire LJK et de l'équipe de biomécanique du laboratoire GIPSA, toutes deux situées dans la région de Grenoble, en France. Le projet bénéficiera des infrastructures proposées dans les laboratoires, telles qu'un système de capture de mouvement haut de gamme et un système de capture géométrique 3D dynamique. En outre, une collaboration étroite avec l'équipe nationale française d'escalade (FFME) permettra d'étudier l'application des nouvelles méthodes dans le contexte de l'entraînement d'athlètes de haut niveau.

On en parle sur Twitter !