En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5221-DOMTRU-001 - Postdoc (H/F): Microgels ioniques et polymères de charge opposée: rhéologie, dynamique et applications pour l'assainissement des eaux usées.

Postdoc (H/F): Microgels ioniques et polymères de charge opposée: rhéologie, dynamique et applications pour l'assainissement des eaux usées.

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 1 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5221-DOMTRU-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 20 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2700 euros et 3800 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La/Le postdoc étudiera comment l'adsorption électrostatique de polyélectrolytes chargés (PEs) affecte la stabilité, la rhéologie et la dynamique à l'échelle microscopique de suspensions de microgels ioniques à charge opposée à celle des PEs. Elle/il explorera le diagramme d'état des complexes PEs-microgel en termes de rhéologie en fonction de différents paramètres, comme la température, la concentration des PEs et des microgels ou leur déformabilité. Elle/il utilisera un ensemble de techniques expérimentales complémentaires, qui incluent un instrument original couplant la diffusion de la lumière aux mesures rhéologiques, pour déterminer la dynamique microscopique des complexes PE-microgel formés à des concentrations élevées, à la fois au repos et sous des grandes déformations de cisaillement. Une comparaison quantitative entre la dynamique microscopique et les propriétés mécaniques macroscopiques des suspensions PE-microgel sera effectuée, visant à révéler l'origine microscopique de leurs propriétés rhéologiques comme le "yielding", le vieillissement et éventuellement la thixotropie.
Une telle compréhension fondamentale sera utilisée pour obtenir une démonstration de principe pour le design d'une cellule de traitement des eaux grises . Cette cellule utilisera les microgels ioniques pour adsorber physiquement une large classe de déchets ioniques, en les retirant des eaux à purifier.

Activités

- Préparation et sélection des échantillons.
- Mesures de rhéologie (linéaire et non-linéaire) et de diffusion de la lumière (classique et « multispeckle »).
-Adaptation des manips actuellement présentes dans le laboratoire aux échantillons sélectionnes.
- Analyse des données de rhéologie linéaire et non-linéaire, de diffusion de la lumière et autres données du groupe de caractérisation physique.

Compétences

- Doctorat en physique ou science et/ou ingénierie des matériaux avec applications aux systèmes de la matière molle.
- Une bonne formation et une bonne expérience de travail avec des mesures rhéologiques et/ou de dynamiques de systèmes mous ou « polymer-based »
- Quelques publications sur la dynamique des systèmes polymères et/ou auto-assemblés.
- Intérêt pour trouver des solutions non conventionnelles.
- Capacité à travailler en collaboration avec des théoriciens/simulateurs et des chimistes pour ce projet essentiellement multidisciplinaire.
- Indépendance et esprit d'initiative.
- Maîtrise de l'anglais parlé et écrit, compétences en rédaction et en présentation

Contexte de travail

Ce recrutement s'inscrit dans le cadre du projet ANR THELECTRA. La personne recrutée fera partie de l'équipe « Matière Molle » du Laboratoire Charles Coulomb, Montpellier. Le Laboratoire Charles Coulomb est un laboratoire CNRS, associée à l'Université de Montpellier.

Contraintes et risques

Pas de risques particuliers.

On en parle sur Twitter !