En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5216-CHRROM-014 - H/F Offre poste de Post-doc "Traitement de lectures enfantines à haute voix"

H/F Offre poste de Post-doc "Traitement de lectures enfantines à haute voix"

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 1 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5216-CHRROM-014
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : mardi 10 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 7 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2 648,79 € à 3 768,24 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ce travail s'inscrit dans le cadre du projet e-FRAN Fluence, où on évalue et entraîne les compétences en lecture des cohortes d'enfants du CP au CE2. Dans ce cadre, le GIPSA-Lab teste les bénéfices d'ELARGIR, un logiciel basé sur la technique du Karaoke, où l'enfant lit à haute voix un texte énoncé en même temps qu'un adulte. Une dernière campagne d'expérimentation en école est prévue lors du 1er semestre 2021 pour compenser la campagne 2020 stoppée par la crise sanitaire. Le post-doc aura la mission de suivi des expérimentations, de receuil et de traitement des données acoustiques.

Activités

Le post-doc aura la charge de suivre la dernière expérimentation de lecture assistée en CE1. Le post-doc s'assurera de récupérer les signaux de parole et réaliser l'étiquetage semi-automatique de ces derniers. Dans l'attente des expérimentations, la première moitié du semestre sera dédiée à l'exploitation d'un corpus de lecture d'une étude longitudinale effectuée parallèlement sur 50 lecteurs du CE1 au CM2.

Compétences

Savoir-faire: étiquetage phonétique de la parole; modélisation statistique; grilles d'évaluation de la lecture
Savoir-être: travail en équipe; capacités d'encadrement (mémoires d'orthophonie)

Contexte de travail

Le Gipsa-lab est une unité de recherche commune CNRS, Grenoble-INP (Institut de Technologie de Grenoble), Université de Grenoble Alpes. Il a un accord avec l'Inria et l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble.

Avec 350 personnes dont environ 150 doctorants, Gipsa-lab est une unité de recherche multidisciplinaire développant à la fois des recherches fondamentales et appliquées sur des signaux et des systèmes complexes.


Gipsa-lab développe des projets dans les domaines stratégiques de l'énergie, de l'environnement, de la communication, des systèmes intelligents, de la vie et de la santé et de l'ingénierie linguistique.

Par ses activités de recherche, Gipsa-lab maintient un lien constant avec l'environnement économique grâce à un partenariat fort avec les entreprises.


Le personnel du Gipsa-lab est impliqué dans l'enseignement et la formation dans les différentes universités et écoles d'ingénieurs de l'agglomération grenobloise (Université Grenoble Alpes).


Gipsa-lab est internationalement reconnu pour la recherche réalisée en Automatique et Diagnostic, Sciences de l'Information et de l'Image du Signal, Parole et Cognition. L'unité développe sa recherche au travers de 16 équipes organisées en 4 pôles de recherche :
.Automatique et Diagnostic
.Sciences des Données
.Géométrie, Apprentissage, Information et Algorithmes
.Paroles et Cognition

Le Gipsa-lab regroupe 150 permanents et environ 250 non permanents (doctorants, post-doctorants, chercheurs invités, stagiaires en master…)

Le Post-Doc travaillera au sein de l'équipe du CRISSP, composée de 7 chercheurs et enseignants-chercheurs, de deux ingénieurs de recherche CNRS et d'une dizaine de doctorants et agents contractuels. Le post-doc travaillera sous la direction de Gérard Bailly, DR CNRS et collaborera au sein du projet Fluence avec Sonia Mandin, chef de projet et les trois équipes partenaires, en lien avec les équipes du rectorat de Grenoble.

On en parle sur Twitter !