En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5213-STETRI-021 - Ingénieur.e de recherche en modélisation des plasmas thermiques H/F

Ingénieur.e de recherche en modélisation des plasmas thermiques H/F


Date Limite Candidature : mardi 4 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5213-STETRI-021
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mardi 13 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2548 et 2931€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La personne recrutée participera aux projets de recherches en lien avec les activités de modélisation de l'équipe Arcs Electriques et Procédés Plasmas thermiques du LAPACE (UMR5213). Ces activités concernent la modélisation par les outils numériques développés par l'équipe sous Ansys Fluent de configurations où sont présents des plasmas thermiques (Disjoncteur basse tension, torches de projection, arcs de découpe…)

Activités

L'objectif de ce poste est un appui aux activités de modélisation de l'équipe. Il ou (elle) sera intégré(e) principalement à deux activités :
1. Aide à la modélisation de configurations plasmas thermiques avec l'implémentation et l'utilisation de phénomènes physiques au sein des outils développés par l'équipe.
2. Aide à la conception de maillages pour des géométries complexes avec mouvement de pièces etc…
Sur la partie 1, il s'agit de compléter et maintenir les outils développés par l'équipe pour prendre en compte les phénomènes physiques présents les plasmas thermiques créés par arc électrique :
- Mouvement du pied d'arc
- Rayonnement de l'arc
- Phénomènes physiques aux zones d'accrochages de l'arc
- Phénomènes magnétiques auto-induits et induits par l'environnement
L'équipe possède des outils développés sous Ansys-Fluent, d'autres sous OpenFoam et des codes maison. L'activité concerne principalement les outils développés sous Ansys.
Pour la partie 2, une des spécificités de l'équipe est l'étude de géométrie complexes avec des mouvements de pièces. La personne épaulera les chercheurs de l'équipe pour la réalisation des maillages associés.

Compétences

Ce contrat nécessite une expertise multidisciplinaire. Le candidat devra avoir :
- des connaissances en physique des plasmas thermiques et en modélisation
- des compétences en programmation C.
- des compétences pour la réalisation de maillages
Le (ou la) candidat(e) devra faire preuve d'une forte motivation pour la recherche, d'autonomie et de prises d'initiatives dans le travail de recherche, d'une bonne organisation et d'un fort enthousiasme à travailler dans le cadre d'une équipe de recherche dynamique.

Contexte de travail

Ce contrat sera réalisé dans l'équipe Arcs Electriques et Procédés Plasmas Thermiques (AEPPT) du LAPACE (UMR5213). Cette équipe, spécialisée dans l'étude des arcs électriques articule ses activités autour de modélisations physiques des plasmas et expérimentations pour valider les modèles. La plupart des recherches menées ont un lien avec des dispositifs industriels où des arcs électriques sont présents (torches, disjoncteurs basse tension et haute tension, réacteurs plasmas fonctionnant dans un liquide). Elle est composée de deux chercheurs séniors, d'un ingénieur sur la partie expérimentale et d'environ une demi-douzaine de doctorants et bénéficie du soutien d'un technicien pour les expérimentations.

Contraintes et risques

Risques professionnels inhérents au travail de recherche dans le domaine des plasmas.

On en parle sur Twitter !