En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5203-VINCOM-001 - Poste d'ingénieur-e d'étude en biologie moléculaire et cellulaire H/F

Poste d'ingénieur-e d'étude en biologie moléculaire et cellulaire H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5203-VINCOM-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 31 juillet 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2070 à 2300 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+4
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Développer de nouveaux biosenseurs permettant de suivre l'activité de récepteurs/canaux en utilisant la technique de BRET.

Activités

• Biologie moléculaire (clonage)
• Culture cellulaire (lignées et cellules primaires)
• Mesure de BRET (lecteur de plaques et microscopie)
• Immunomarquages
• Western Blot
• Production virales

Compétences

• Maitriser la technique de BRET
• Maitriser le clonage moléculaire
• Maitriser la production de particules virales (lentivirus)
• Savoir travailler en équipe
• Savoir rendre compte à son N+1
• Faire preuve d'organisation et de rigueur scientifique

Contexte de travail

L'Institut de Génomique Fonctionnelle (IGF) est une unité mixte de recherche CNRS-INSERM-Université de Montpellier à vocation multidisciplinaire dont les programmes de recherche couvrent les domaines des neurosciences, de la physiologie et de la biologie du cancer.
L'IGF accueille environ 250 personnes – chercheurs, enseignant-chercheurs, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et étudiants- réparties au sein de 23 équipes de recherche, 7 plateformes technologiques et des services de soutien à la recherche.
Le/La candidate travaillera sous la responsabilité de deux chercheurs au sein de l'équipe « Nouvelles familles de canaux ioniques » du département de Neuroscience. Le travail sera effectué dans le cadre d'un projet ANR collaboratif qui vise à dépasser les limites des méthodes existantes de criblage à haut débit et de caractérisation des canaux ioniques grâce au transfert d'énergie en résonance de bioluminescence.

Contraintes et risques

• Risques liés aux produits chimiques
• Risques liés à l'utilisation de virus
• Risques liés à la manipulation d'animaux
• Risques liés aux écrans
• Contraintes : l'agent pourra avoir à se déplacer à Bordeaux ou à Strasbourg lors de réunions scientifiques avec les autres membres du projet ANR.

On en parle sur Twitter !