En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5203-BERMOU-001 - Chercheur en biochimie et analyse structurale des récepteurs membranaires (H/F)

Chercheur en biochimie et analyse structurale des récepteurs membranaires (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 3 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5203-BERMOU-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 22 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2700 et 2800 € brut
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le candidat mènera un projet de recherche visant à déterminer les conformations actives et inactives du récepteur V2 de la vasopressine par cryo-microscopie électronique pour comprendre son mécanisme d'action. En collaboration avec l'équipe de Patrick Bron au Centre de Biologie Structurale, ce projet mettra en oeuvre des approches de pharmacologie moléculaire, de biochimie des protéines membranaires, de cryo-microscopie électronique, d'analyse d'images et de reconstruction des structures des complexes de signalisation de ce récepteur dont le rôle physiologique et thérapeutique est crucial.

Activités

-Biologie moléculaire et ingénierie des protéines
-Détermination des propriétés pharmacologiques et fonctionnelles des récepteurs construits
-Expression et purification des récepteurs membranaires et de leurs partenaires canoniques de signalisation
-Reconstitution des complexes de signalisation
-préparation des échantillons pour la cryo-microscopie électronique
-caractérisation des complexes de signalisation in vitro
-analyse d'images de cryo-microscopie électronique et de "coloration négative"
-reconstruction des structures
-communication des résultats

Compétences

-expertise en biologie moléculaire et ingénierie des protéines
-connaissances en culture cellulaire, infection de cellules d'insecte et transfection de cellules de mammifères
- expertise en expression, solubilisation et purification des récepteurs membranaires
-expérience en pharmacologie moléculaire, liaison de ligands et tests fonctionnels par fluorescence
-préparation d'échantillons pour cryo-microscopie électronique
- expertise en cryo-microscopie électronique et analyse d'images
- utilisation des logiciels de reconstruction
-présentation des données en anglais et en français
-travail en équipe, autonomie, curiosité

Contexte de travail

L'institut de génomique Fonctionnelle (IGF) est une unité Mixte de Recherche CNRS-INSERM-Université de Montpellier à vocation multidisciplinaire dont les programmes de recherche couvrent les domaines des neurosciences, de la physiologie et de la biologie du cancer. L'IGF accueille environ 250 personnes – chercheurs, enseignants- chercheurs, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et étudiants – réparties en 21 équipes de recherche, 5 plateformes technologiques et des services d'appui à la recherche. Le candidat travaillera au sein de l'équipe "Pharmacologie et Biologie Structurale des Récepteurs Membranaires" de l'IGF, et en collaboration étroite avec l'équipe "Biologie Structurale Multi-échelles" du Centre de Biologie Structurale sur le campus d'Arnaud de Villeneuve.

Contraintes et risques

Pas de risques particuliers
Déplacements quotidiens entre l'IGF (rue de la cardonille) et le CBS (rue de Navacelles)

Informations complémentaires

Merci de ne pas envoyer CV et lettre de motivation par mail. Utiliser directement l'interface du portail emploi du CNRS

On en parle sur Twitter !