En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5190-VERGON-002 - post-doctorat en sciences humaines et sociales (h/f)

post-doctorat en sciences humaines et sociales (h/f)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5190-VERGON-002
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : lundi 9 avril 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 34 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2555 euros brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre de ce projet le rôle du ou de la candidat-e sera d'animer le réseau de relations avec les institutions patrimoniales partenaires et de le développer en y agrégeant des structures susceptibles d'être intéressées. Il s'agira également d'assurer la collecte de données qui serviront aux phases d'apprentissage et de test puis celles destinées à être interrogeables par le système qui sera mis en place. De plus, en collaboration avec les institutions patrimoniales ou de recherche intéressées il/elle supervisera l'élaboration du modèle permettant de décrire les caractéristiques des soieries et les modalités de leur production. Cette modélisation s'appuiera sur le CIDOC-CRM (ISO21127:2006). Enfin, il/elle contribuera à définir les scénarii d'utilisation du système à créer et les fonctionnalités de l'interface graphique destinée aux utilisateurs.

Activités

• Animation et développement du réseau de relations avec les institutions patrimoniales européennes partenaires ou susceptibles de collaborer au projet.
• Recherche et collecte de données pouvant être mobilisées dans le cadre du projet.
• Participation au travail de modélisation (sur la base du CIDOC Conceptual Reference Model).
• Participation à l'organisation et au développement du projet de recherche.
• Participation à l'organisation des réunions que le LARHRA est chargé d'organiser.
• Participation aux réunions organisées dans le cadre du projet.
• Contribution au travail de coordination avec les autres partenaires.
• Contribution à la préparation et

Compétences

• Master et doctorat en histoire ou en histoire de l'art couplé avec une formation et/ou une expérience dans le domaine des humanités numériques, particulièrement en ce qui concerne la modélisation des données. Une compétence dans le domaine de l'histoire des textiles sera très appréciée.
• Capacité à travailler en équipe tout en sachant mener des tâches de manière autonome.
• Capacité à animer un réseau et à organiser des rencontres.
• Le cursus de la ou du candidat.e devra montrer sa capacité à s'ouvrir à de nouveaux champs et à monter rapidement en compétences.
• Maîtrise du français et de l'anglais écrit et parlé
• La pratique au moins élémenaire d'un langage informatique tel que Python ou R et/ou d'un système de gestion de base de données relationnelles et/ou une expérience en modélisation serait bienvenue.

Contexte de travail

Le/la candidat.e recruté.e travaillera au sein du LARHRA-UMR 5190 dans le cadre du projet européen SILKNOW financé par l'appel à projet H2020-SC6-CULT-COOP-2017. Au sein du LARHRA son activité s'effectuera en collaboration avec les membres du laboratoire impliqués dans le projet : Natacha Coquery, professeure à l'Université Lumière Lyon 2, Florence Charpigny, ingénieure d'études et Pierre Vernus, maître de conférences à l'Université Lumière Lyon 2, coordinateur du projet pour le LARHRA qui supervisera son activité.

Informations complémentaires

Le projet SILKNOW porté par l'Université de Valence Estudi General rassemble neuf partenaires de six pays différents, il associe les sciences humaines, les humanités et les technologies de l'information et de la communication. Il part d'un double constat : d'une part, l'importance de la soie dans l'histoire européenne mais, d'autre part, la dispersion et la relative fragilité des institutions conservant les tissus de soie anciens et le patrimoine lié à leur production. Par ailleurs, si la quantité de données produites par ces institutions est importante, elle se caractérise par l'hétérogénéité des formats employés, sa diversité linguistique, un degré de précision inégal et une accessibilité souvent difficile pour le grand public.
SILKNOW vise donc à améliorer la connaissance et la compréhension du patrimoine soyeux européen en mettant en place un système informatique intelligent intégrant les avancées technologiques les plus récentes. Celui-ci permettra à l'utilisateur final d'accéder aux données grâce à des simulations visuelles ou tangibles et de visualiser les résultats de ses recherches dans les dimensions spatiales et temporelles.

On en parle sur Twitter !