En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5129-MARCLO-003 - Post doctorat en microélectronique (H/F) : Elaboration par PEALD et caractérisation de diélectriques en structure MIM pour applications mémoires résistives

Post doctorat en microélectronique (H/F) : Elaboration par PEALD et caractérisation de diélectriques en structure MIM pour applications mémoires résistives

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5129-MARCLO-003
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 21 décembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2530 à 2919 Euros bruts / mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La mission globale est « chercheur en matériau/couches minces et leurs applications mémoires ».
En détail, la mission de ce poste consiste à élaborer des structures MIM de type Métal-Isolant-Métal afin de tester l'impact de la qualité des couches déposées (lacunes, cristallinité, dopage) sur les propriétés des mémoires résistives de type RRAM.
Le candidat participera aussi à la réalisation de MIM diodes, pouvant servir de sélecteurs à ces mémoires. Le principal procédé de dépôt que le candidat devra utiliser est le dépôt par ALD (Atomic Layer Deposition) assisté par plasma

Activités

- Elaboration de diélectriques et de métaux en couches minces par PEALD et PVD
- Caractérisation in situ par ellipsométrie et Spectroscopie d'émission Optique
- Caractérisation physico-chimique et électrique des matériaux en dispositifs Métal isolant Métal
- Faire le lien entre l'analyse physique et électrique afin de développer une modélisation simple

Compétences

Le profil recherché est le suivant :
Bonne expérience en élaboration de couches nanométriques ou couches minces par procédés plasma ainsi qu'en la caractérisation de ces matériaux et des interfaces (Ellipsométrie, XPS…). La connaissance du procédé ALD assisté plasma ainsi que la connaissance des outils in situ de caractérisation du plasma comme l'OES (optical Emission Spectroscopie) sont des plus.
Bonnes capacités relationnelles (interactions nombreuses à prévoir avec les équipes élaborant les dispositifs et travaillant en test électrique). Capacités à communiquer efficacement de manière écrite et verbale (nombreux rapports et communications à assurer dans le cadre du projet européen).

Contexte de travail

Ce travail s'inscrit dans le cadre du projet européen WakeMeUp dont les objectifs sont d'étudier et d'améliorer la fiabilité de mémoires résistives. Il s'agit d'un projet conséquent, qui rassemble 19 partenaires, dont plusieurs industriels et centres de R&D dans le domaine de la microélectronique en Europe.
Ce travail se fera au LTM qui est une unité mixte de recherche CNRS/Université Grenoble Alpes située sur le site du CEA/LETI à Grenoble. Le candidat travaillera avec M. Bonvalot, A. Bsiesy, P. Gonon et C. Vallée de l'équipe matériaux.

Contraintes et risques

Le travail se fera dans une plateforme de Salle Blanche

On en parle sur Twitter !