En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5128-REGPHI-004 - CDD Ingénieur de recherche (H/F) sur la conversion catalytique d'ozone et de COV

CDD Ingénieur de recherche (H/F) sur la conversion catalytique d'ozone et de COV


Date Limite Candidature : lundi 16 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5128-REGPHI-004
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : lundi 25 avril 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2487 et 2667 € bruts mensuels selon grille CNRS et expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'étude dans laquelle s'inscrit ce poste vise à évaluer les performances catalytiques de monolithes enduits de catalyseurs pour l'épuration d'air contenant de l'ozone et des composés organiques volatils à bord de systèmes embarqués, notamment pour l'aviation.



Le travail consiste à tester des convertisseurs catalytiques dans un banc-pilote représentatif des conditions de fonctionnement du système de traitement d'air des avions. Ils seront évalués à différentes températures, pressions, débits de gaz, et avec différents types de polluants, en plus de l'ozone. Le suivi analytique de la conversion des polluants et la nature des produits obtenus seront réalisés principalement à l'aide d'un spectromètre de masse (SIFT-MS) et d'un analyseur d'ozone par UV.
La modification du banc pour intégrer et interfacer différents autres capteurs fait également partie de la mission.

Activités

- prendre en main un banc instrumenté existant et en assurer la maintenance et le bon fonctionnement;

- développer, adapter et mettre en œuvre des outils et protocoles analytiques adaptés aux mesures de polluants envisagées, notamment par spectrométries de masse;

-contribuer aux modifications du banc expérimental pour l'extension de la gamme de fonctionnement;

-contribuer à l'opération d'un banc de calibration de capteurs;

-prendre part à la caractérisation de revêtements catalytiques actifs sur objets structurés (leur préparation ne fait pas partie de l'étude);

-rendre compte des résultats de façon écrite et orale en français et éventuellement en anglais lors de réunions de suivi de projet mensuelles ou dans les livrables du projet.

Compétences

Une forte expertise en analyses chimiques en ligne (UV, spectrométries de masse, GC, ...) seront indispensables.

Des compétences de base en catalyse hétérogène, en réacteurs continus et en cinétique hétérogène seront appréciées mais peuvent s'acquérir durant la mission.

Par ailleurs un gout pour le travail expérimental, le travail d'équipe et des qualités de communication écrite et orale sont attendus. Enfin savoir-vivre, autonomie et sens pratique seront appréciés.

Contexte de travail

Ce travail se déroulera principalement au Laboratoire de Catalyse, Polymérisation, Procédés et Matériaux (CP2M UMR 5128) au sein de l'école CPE Lyon sur le campus Lyon Tech la Doua de Villeurbanne. Le laboratoire est une structure composée d'environ 40 permanents et 60-80 non permanents suivant les périodes d'activité. L'équipe dans laquelle s'inscrit ce cette mission combine des expertises en chimie, catalyse matériaux et génie des procédés pour répondre aux enjeux posés par les réacteurs catalytiques dans toute leur diversité.

Dans le cadre de la mission, des déplacements et taches seront à réaliser dans 2 autres laboratoires partenaires, l'IRCE Lyon et l'ISA, tout deux présents sur le Campus de la Doua.

Ce travail est intégré à un projet collaboratif impliquant des équipes académiques et industrielles. Des déplacements réguliers pour des réunions sont à envisager.

Contraintes et risques

Cette mission présente des risques inhérents à la manipulation de produits chimiques organiques, de gaz sous pression et d'éléments de chauffage-refroidissement présents sur le banc. Une formation sécurité sera donnée ainsi que tout les éléments de protection individuelle nécessaires.

Informations complémentaires

Veuillez candidatez en ligne via le portail dédié du CNRS en fournissant un CV détaillé ainsi qu'une lettre de motivation.

Salaire selon grilles CNRS et expérience.

On en parle sur Twitter !