En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5108-FRACAL-001 - Chercheur en astrophysique des hautes énergies (H/F)

Chercheur en astrophysique des hautes énergies (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5108-FRACAL-001
Lieu de travail : ANNECY LE VIEUX
Date de publication : jeudi 17 octobre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2600 - 3700 euro bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Poste de chercheur CDD (postdoctoral researcher) de 3 (2+1) ans au sein du LAPTh (Annecy, France), à ​​compter de l'automne 2020, afin de travailler sur la modélisation d'objets compacts Galactiques émetteurs de haute énergie.

Activités

Le.a candidat.e retenu.e travaillera sur des prévisions théoriques pour les populations d'objets compacts du bulbe galactique, en modélisant la formation et l'évolution de différentes classes d'émetteurs de haute énergie. Les signatures multi-longueurs d'onde et multi-messagers de ces populations seront également explorées, des ondes radio aux rayons gamma. Le.a candidat.e jouera un rôle de premier plan dans le projet.

Compétences

Nous recherchons une personne possédant un savoir-faire étendu dans les codes de synthèse de population d'objets compacts, une formation solide dans la théorie de la formation et de l'évolution d'objets compacts, ainsi qu'une connaissance de la formation et de l'évolution des amas stellaires nucléaires, des amas globulaires et du bulge galactique. Nous invitons également les candidats ayant une formation en astrophysique des hautes énergies (rayons radio, X et gamma et leur connexion à plusieurs longueurs d'onde) à postuler.
Le.a candidat.e devrait être compétent.e dans les calculs analytiques et numériques, et avoir une expérience au niveau des normes internationales. Une forte motivation à travailler à la frontière de différents domaines sera particulièrement appréciée (dynamique galactique ou gravitationnelle, astrophysique des particules / cosmologie, recherches indirectes de matière noire et phénoménologie).
Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat au début du contrat.

Contexte de travail

Cette position s'inscrit dans le cadre du projet «Émissions galactiques à haute énergie d'objets compacts» (GECO), financé par l'Agence nationale de la recherche (ANR), PI: F. Calore.
Le.a candidat.e sera hébergé.e dans l'équipe Astroparticule et Cosmologie du LAPTh, l'une des trois équipes de recherche du laboratoire.
Elle/il bénéficiera également de la collaboration avec les chercheurs du LAPP, impliqués dans les expériences HESS, CTA et Virgo.
Le financement des voyages et de la recherche est garanti par la subvention ANR.

Informations complémentaires

Le.a candidat.e doit soumettre:
1. CV avec liste de publications
2. Lettre de motivation présentant en bref le programme de recherche du/de la candidat.e (3 pages maximum)

3 lettres de recommandations au maximum doivent être envoyées directement par les referees à l'adresse: postdoc_geco@lapth.cnrs.fr
Intitulé du message pour les lettres: "Letter for applicant's name, applicant's first name”

On en parle sur Twitter !