En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5105-GUYOMN0-013 - Chercheur (H/F) - Projet MetAction

Chercheur (H/F) - Projet MetAction

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5105-GUYOMN0-013
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 6 février 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2530€ à 3509€ bruts selon expérenence
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous sommes à la recherche d'un candidat postdoctoral motivé pour étudier les corrélats neuraux de la conscience perceptuelle et de la métacognition. Le poste est partie prenante du projet MetAction, financé par une ERC et dirigé par Nathan Faivre. MetAction vise à documenter la contribution des signaux corporels à la métacognition et à explorer les déficits métacognitifs dans la schizophrénie.

Activités

Le candidat sélectionné développera des paradigmes expérimentaux, recueillera des données comportementales et électrophysiologiques, analysera et interprétera les données, et rédigera des articles en étroite collaboration avec Nathan Faivre. Les expériences impliqueront des volontaires sains ainsi que des personnes avec épilepsie ou schizophrénie.

Compétences

Les candidats doivent posséder de solides compétences en programmation informatique, en statistique et en traitement du signal (Matlab, R ou Python).
Les candidats doivent parler un français de base ou être prêts à apprendre rapidement pour interagir avec les participants.
Une expérience en psychophysique, en électroencéphalographie (intracrânienne), en théorie de détection du signal et/ou en neurosciences computationnelles sera appréciée.
Les candidats ayant une formation en ingénierie, en informatique ou en physique sont également encouragés à candidater.

Contexte de travail

Les travaux se dérouleront au Laboratoire de Psychologie et Neurogognition à Grenoble. Le laboratoire est associé au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), et propose des plates-formes de pointe pour les expériences comportementales, EEG et IRMf. Une partie de la recherche sera réalisée en collaboration avec les hôpitaux de Grenoble, Genève et Versailles. Toutes les dépenses liées au projet seront couvertes par l'ERC.

Contraintes et risques

De courts voyages en France et à l'étranger sont à prévoir pour les conférences et les collaborations.
Le contrat est renouvelable une fois d'un commun accord.

On en parle sur Twitter !