En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5082-GUIPIN-003 - Ingénieur(e) d'études en spectroscopie RMN (H/F)

Ingénieur(e) d'études en spectroscopie RMN (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 2 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5082-GUIPIN-003
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : jeudi 21 avril 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 1712 et 1807€ net, hors prélèvement à la source, et selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ingénieur d'études intégrera une équipe technique déjà constituée de trois ingénieurs de recherche. Il/elle sera chargé-e de la maintenance quotidienne de l'ensemble des instruments de mesure du laboratoire afin d'en garantir un fonctionnement optimal pour l'ensemble de la communauté scientifique ayant accès à ces machines. Il/elle participera aux phases d'installation des nouveaux équipements et de l'infrastructure technique de la halle des spectromètres. Il/elle sera en appui des ingénieurs de recherche pour l'accueil des utilisateurs extérieurs, et s'impliquera en particulier dans l'organisation de l'ouverture des données RMN et de l'accès à distance aux instruments.

Activités

Prendre en charge l'organisation de la gestion technique des appareillages de RMN afin d'en garantir une exploitation optimale.
Assurer le suivi technique et logistique des différents accessoires de RMN (diagnostiquer les pannes, décider du type d'intervention et procéder aux réparations, réaliser les opérations de maintenance préventives).
Participer à l'organisation des remplissages en fluides cryogéniques et au démarrage de la plateforme de recyclage d'hélium (mise en place et suivi des marchés de fournitures)
Organiser en contact étroit avec le constructeur les phases d'installation des nouveaux équipements (spectromètres, sondes…).
Assister les ingénieurs de recherche lors de l'accueil des utilisateurs extérieurs (mise en place des équipements, réglages, encadrement des visiteurs).
Apporter une aide technique aux étudiants et aux chercheurs pour la réalisation de leurs expériences.
Participer à l'optimisation des moyens informatiques et à la mise en place du pilotage des spectromètres à distances.
Gérer la fourniture des consommables nécessaires au bon fonctionnement du parc RMN.
Former et informer sur le fonctionnement des spectromètres RMN et de leurs différents accessoires, dans le respect des règles de sécurité.
Mettre à jour les documents de suivi, y compris en ligne, d'exploitation des appareillages.
Assurer la traçabilité des opérations de maintenance.

Compétences

Avoir une formation de bon niveau à la fois théorique et expérimentale de la spectroscopie RMN liquide et/ou solide.
Connaître les logiciels de pilotage et de traitement des données RMN.
Savoir implémenter des expériences de RMN de manière autonome.
Avoir de bonnes connaissances en informatique, et électronique de consoles de spectromètre RMN.
Avoir des connaissances générales en techniques instrumentales (électronique, cryogénie…).
Avoir une bonne maîtrise de l'anglais technique.
Avoir une bonne aisance relationnelle et des capacités pédagogiques

Contexte de travail

Le CRMN est constitué d'une part d'équipes de recherche à la pointe de la RMN en phase solide et en phase liquide (une trentaine de chercheurs et d'étudiants répartis autour de 5 PIs), et d'autre part d'une plate-forme d'accueil ouverte à la communauté nationale et internationale des utilisateurs de la RMN. Le laboratoire fournit ainsi l'environnement nécessaire à des développements méthodologiques de pointe en RMN, et à l'application de cette spectroscopie à l'étude de problèmes fondamentaux dans le domaine de la médecine, de la biologie ou des matériaux. Il héberge actuellement 7 spectromètres à haute résolution fonctionnant à des fréquences de 400, 500, 600, 700, 800 MHz NB, 800 MHz WB et 1000 MHz, deux équipements de DNP à 400 et 800 MHz ainsi que deux polariseurs pour la DNP par dissolution. Plusieurs accessoires sont des prototypes uniques. A ce titre la plateforme instrumentale du CRMN constitue un environnement de recherche exceptionnel. Les spectromètres les plus performants sont partie prenante de l'Infrastructure INFRANALYTICS ainsi que de programmes européens d'accès (iNEXT Discovery ou PANACEA). Le bon fonctionnement de ces appareillages de RMN est un élément clé pour la qualité des recherches qui y sont menées, mais également pour le bon fonctionnement de la plateforme d'accueil.

On en parle sur Twitter !