En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5075-JOSRAM-018 - Chercheur en biologie structurale de la chromatine (H/F)

Chercheur en biologie structurale de la chromatine (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5075-JOSRAM-018
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 29 juillet 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2617 euros brut par mois
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le chercheur étudiera la réorganisation du génome post-méiotique, caractérisée par l'expulsion des histones des nucléosomes et leur remplacement par des protéines de transition et des protamines, par une approche biophysique et structurale. L'étude se focalisera sur les états de transition qui apparaissent dans les cellules haploïdes post-méiotiques lorsque les nucléosomes sont transformés en nucléoprotamines, comme décrits dans Mol Cell 2017 66: 89-101, PMID 28366643. Le travail comprendra la purification de complexes macromoléculaires endogènes à partir de cellules mammifères ainsi que la reconstitution de complexes en utilisant des protéines exprimées de manière recombinante, puis l'utilisation de ce matériel pour des analyses biophysiques et pour la détermination de structures 3D à basse et haute résolutions.

Activités

Les activités comprennent :
- la purification de complexes protéine/acide nucléique à partir de sources endogènes ;
- l'expression et purification de protéines recombinantes et reconstitution de complexes macromoléculaires ;
- essais biophysiques ; essais de cristallisation et détermination de la structure cristalline ;
- microscopie à coloration négative et cryo-électronique.

Compétences

- expérience en biochimie et biologie structurale
- être capable de travailler en autonomie et de façon collaborative sur un projet interdisciplinaire
- capacité d'analyser, synthétiser et publier des données de recherche
- une expérience dans le domaine de la chromatine / épigénétique est un atout

Contexte de travail

L'IBS est une unité de recherche, affiliée à l'Université Grenoble-Alpes, au CNRS et au CEA. Elle emploie actuellement 280 personnes, dont de nombreux étudiants et post-doctorants originaires de différents pays. Elle dispose d'installations performantes et compétitives sur le plan international en biologie moléculaire et cellulaire, en biochimie, biophysique et biologie structurale. L'Institut est membre fondateur du Partenariat pour la Biologie Structurale avec de prestigieux instituts paneuropéens : la source européenne de rayons X-synchrotron, le centre européen de diffusion des neutrons, la station de Grenoble de l'EMBL, tous situés à proximité et offrant un environnement international fort.

Contraintes et risques

Le chercheur travaillera dans le groupe "Infection virale et cancer" de l'Institut de biologie structurale (IBS) en étroite collaboration avec l'équipe "Épigénétique et signalisation cellulaire" de l'Institut pour l'avancée des biosciences (IAB).

On en parle sur Twitter !