En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5075-JERGAU-014 - Chercheur en biochimie et biologie structurale (H/F)

Chercheur en biochimie et biologie structurale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 21 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5075-JERGAU-014
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 30 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 8 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Selon expérience et à partir de 2.663 € bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre d'un projet sur des récepteurs de la sérotonine, le.a chercheur.se aura pour mission de réaliser des études structurales en réalisant l'entièreté des expériences d'expression en cellules mammifères, de purification et d'imagerie par cryo-microscopie électronique. Ce travail sera réalisé en liaison avec deux techniciennes de l'équipe.

Activités

- Cultiver et infecter des cellules mammifères (HEK293 ou dérivées, Sf9).
- Purifier le récepteur d'intérêt par chromatographie d'affinité et d'exclusion de taille
- Réaliser l'optimisation et la collecte de données de cryo-microscopie sur la plateforme de l'Institut.
- Recueillir et mettre en forme les informations nécessaires à la bonne conduite des expérimentations : cahier de laboratoire, registres.
- Synthétiser et présenter les résultats
- Effectuer une veille scientifique sur les sujets de recherche.

Compétences

Connaissances générales :
- Excellente connaissance de la biochimie, connaissance de la culture cellulaire
- Capacité de préparer les échantillons, acquérir les données de microscopie electronique (SerialEM) et les traiter (CryoSparc)
- Langue anglaise

Aptitudes:
- Travail en équipe sur des projets spécifiques.
- Rigueur et bonne organisation dans la planification et la réalisation des expériences, et la prise de notes afférente
- Capacité de synthétiser les avancées obtenues
- Curiosité intellectuelle avec possibilité d'élargir ses champs de compétences

Contexte de travail

L'équipe d'accueil se situe au sein de l'Institut de Biologie Structurale de Grenoble dont les nouveaux locaux ont été inaugurés en 2014. L'équipe d'accueil a une longue expertise en biologie structurale des protéines membranaires.

L'IBS est une Unité Mixte de Recherche qui accueille plus de 300 personnes issues principalement du CNRS, du CEA et de l'Université Grenoble Alpes. Il bénéficie d'un environnement scientifique exceptionnel composé de 3 grands Instituts européens : the European Synchrotron Radiation Facility, the European Molecular Biology Laboratory et de l'Institut Laue Langevin, ainsi que d'un site CEA voisin. L'équipe d'accueil est composée en moyenne de 4-5 personnes provenant de divers pays (Espagne, Angleterre, Pologne…) et les communications professionnelles sont parfois en anglais. En plus des ressources partagées de l'Institut, l'équipe d'accueil a accès à 5 pièces expérimentales dédiées et des bureaux multiplaces équipés de PC. Les Instituts du campus et l'Institut d'accueil favorise les échanges scientifiques et sociaux au travers de manifestations régulières. Le ou la candidat.e développera ses compétences scientifiques dans un environnement stimulant et international dans la "capitale des Alpes françaises" à seulement 3 heures de Paris en TGV, 1 heure en bus de l'aéroport international de Lyon et 2 heures de l'aéroport international de Genève.

Contraintes et risques

néant

On en parle sur Twitter !