En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5001-VALLAN0-064 - Ingénieur en instrumentation et mesure des flux particulaires (H/F)

Ingénieur en instrumentation et mesure des flux particulaires (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 16 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5001-VALLAN0-064
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : jeudi 25 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 109 € et 2 372 € (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La personne recrutée développera des protocoles de mesures des flux particulaires en rivières pour un ensemble de sites de France métropolitaine, des départements d'Outre-mer et de la zone intertropicale suivis sur le long terme dans le cadre du réseau d'observatoires de l'infrastructure de recherche (IR) OZCAR. Les flux de particules fines en rivière transitent de manière très intermittente lors des crues impliquant des mesures à haute fréquence à la fois des débits liquides et des concentrations de matières en suspensions (MES). La mission se focalisera sur l'estimation en continu des MES, obtenue le plus souvent par combinaison entre des mesures en continu de turbidité et des mesures ponctuelles de MES réalisées à partir de prélèvements en rivière. A l'échelle du réseau d'observatoires de l'IR OZCAR, les turbidimètres et les protocoles de prélèvement utilisés sont très hétérogènes rendant difficile la comparaison des flux de MES entre sites. Il s'agira donc de comparer et d'optimiser ces approches métrologiques.

Activités

La personne recrutée mènera des activités de terrain et au laboratoire organisées comme suit :
• appui aux déploiements de turbidimètres couplés à des prélèvements au sein des sites de mesure de l'IR OZCAR : définir, développer, tester et formaliser les protocoles, coordonner le travail en lien avec les responsables techniques des différents sites d'observation ;
• réalisation d'une expérience en laboratoire d'intercomparaison des capteurs de turbidité existants au sein du réseau pour différents types de MES issues des différents sites OZCAR : concevoir et planifier le dispositif expérimental, conduire les expérimentations, réaliser le traitement et l'analyse des données ;
• développement d'algorithmes et de programmes permettant d'optimiser les protocoles de prélèvement de MES (seuils de déclenchement et pas de temps des prélèvements) sur la base des séries temporelles de turbidité et de débit déjà acquises sur différents sites : définir les protocoles, coordonner le travail en lien avec les ingénieur(e)s en instrumentation des différents sites d'observation, rédiger les documents de synthèse.

Compétences

Les compétences requises pour mener à bien cette mission sont :
• des connaissances en hydrologie ou transport solide ou géomorphologie,
• la maitrise d'un langage de programmation de type R ou Python.
• expérience avérée ou goût manifeste pour la mesure de variables physiques en milieu naturel, en particulier aquatique.
• sens de l'organisation, autonomie, notions de base de conduite de projet.
• maîtrise de l'anglais technique (niveau B2 minimum).

Contexte de travail

L'Institut des Géosciences de l'Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS/INSU, l'IRD, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP.
Il rassemble environ 250 personnes dont 150 membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs) et environ 100 doctorants, post-doctorants et personnels en contrat à durée déterminée. Le laboratoire accueille aussi chaque année plusieurs dizaines de stagiaires et visiteurs scientifiques. Le laboratoire est installé sur deux sites du Campus universitaire de Grenoble (sites Molière, OSUGB-MCP).
L'IGE constitue l'un des principaux laboratoires de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG) qui est une structure fédérative de l'INSU. L'OSUG apporte son soutien aux observatoires de l'IR OZCAR dont il porte la responsabilité.
L'ingénieur.e effectuera sa mission au sein du service technique (ST) de l'IGE et sera placé.e sous la responsabilité hiérarchique de Romain Biron et opérationnelle de Cédric Legoût.

Contraintes et risques

La personne recrutée effectuera une dizaine de déplacements sur le terrain en France métropolitaine et éventuellement à l'étranger.

On en parle sur Twitter !