En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMI3629-FABGRA2-002 - Chercheur en chimie inorganique (H/F)

Chercheur en chimie inorganique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMI3629-FABGRA2-002
Lieu de travail :
Date de publication : mardi 3 septembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : -salaire annuel net: à partir de 32k€~ avant impôts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

- Le Laboratory for Innovative Key Materials and Structures (LINK) est une Unité Mixte Internationale établie en 2014 au Japon dans le domaine de la chimie. Cette UMI représente un modèle innovant de collaboration entre deux instituts académiques (NIMS et CNRS) et un industriel (Saint-Gobain).
-Le ou la chercheur(e) sera en charge de la synthèse et de la caractérisation de nanoparticules inorganiques, nanocolloïdes et couches minces.

Activités

-Recherche bibliographie (principale)
-Travail de synthèse en laboratoire (principale)
-Caractérisation des matériaux (principale)
-Rédaction de rapport et d'article en anglais et en français (principale)
-Participation à des réunions de travail
-Encadrement de stagiaire (secondaire)

Compétences

-Il/Elle devra avoir soutenu sa thèse récemment (moins de 4 ans) dans les champs de recherche de la chimie du solide et inorganique.
-La personne devra être très motivée, curieuse, autonome et avoir des connaissances solides synthèse des nanoparticules d'oxydes (hydrothermale, sol-gel…).
-Il/Elle devra être capable de travailler en équipe et s'intéresser à des techniques nouvelles.
-Il/Elle devra parfaitement parler et écrire en anglais et en français. Des connaissances en japonais seront appréciées.

Contexte de travail

-Il/Elle devra déjà vivre au Japon depuis plus de 3 mois et être en possession d'un visa « recherche » valide sur toute la période du contrat.
-Son projet fera partie du consortium ANR DUVNANO, relative à la préparation de nouveaux films minces inorganiques par nanolithographie UV profonds.
Lieu de travail : UMI3629, National Institute for Materials Science (NIMS), Namiki site (Tsukuba-city, Ibaraki, JAPAN)

Contraintes et risques

-Possibilités de déplacements au Japon ou à l'étranger
-Applications de la réglementation du CNRS (salaire en euros et versé dans une banque en France).

On en parle sur Twitter !