En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UAR3538-GILBOY-007 - H/F : Ingénieur-e de recherche expérimentation quantique

H/F : Ingénieur-e de recherche expérimentation quantique


Date Limite Candidature : vendredi 8 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UAR3538-GILBOY-007
Lieu de travail : RUSTREL
Date de publication : vendredi 17 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 18 juillet 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2500 et 3200 euros brut mensuel selon l'experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Assurer l'assemblage, la mise en œuvre, la définition des protocoles expérimentaux et la mise en œuvre opérationnelle des expérimentations, principalement pour la mesure par interférométrie quantique des fluctuations spatiales et temporelles de la gravité et secondairement pour l'observation de l'environnement hydrogéologique et géophysique de l'interféromètre et du LSBB

Activités

- Développer, assembler et mettre en œuvre les expérimentations accueillies au LSBB nécessitant le déploiement de réseaux de capteurs ou de grands instruments, avec notamment la gravimétrie supra et l'interférométrie à onde de matière.
- Analyser, définir et développer les protocoles d'utilisation des instruments et de collection des mesures environnementales associées
- Faire appliquer les règles de sécurité du domaine d'expertise

Compétences

Compétences principales (connaissance et expérience approfondies) :

- Physique et techniques relatives à l'interférométrie laser et aux atomes froids
- Physique et technologie quantique
- Techniques et sciences de l'ingénieur en optique, électronique, micro-informatique, mécanique
- Métrologie et mesure haute sensibilité
- Techniques du vide
- Langue anglaise : B2
- Techniques de présentation écrite et orale

Compétences opérationnelles :

- Maîtriser la pratique des expériences et de l'instrumentation quantique
- Maitrise techniques du vide
- Piloter un projet
- Expérience approfondie en instrumentation et mesures multi physiques en environnement bas bruit
- Expérience en communication scientifique

- Maîtriser les procédures de sécurité liée à l'utilisation du vide
- Connaissance des actions de premiers secours et réanimation
- Connaître les risques du travailleur isolé
- Connaître les procédures incendie en milieu confiné et en environnement souterrain

Compétences secondaires (connaissances générales) :

- Physique des domaines concernés par l'expérimentation au LSBB
- Connaissance des réseaux professionnels

Savoir-être :

- Posséder des qualités relationnelles et savoir travailler en équipe
- Avoir un état d'esprit solidaire, pour assurer la maintenance et le développement du laboratoire et pour y veiller aux conditions de sécurité et de convivialité

Contexte de travail

Thématique : Le poste est à l'interface des problématiques liées à la mesure et à l'expérimentation en environnement bas bruit impliquant au CNRS les instituts INSU, INP, IN2P3, INSIS, INEE notamment. L'implantation de l'interféromètre à onde de matière du projet MIGA au LSBB à partir de 2018 et sa mise en œuvre opérationnelle en 2022 impose une approche transdisciplinaire liée à l'environnement de mesure relativement aux processus physiques des mouvements de masse, bruit newtonien dont la connaissance est un enjeu majeur pour définir et améliorer les performances instrumentales ultimes de l'interféromètre dans la perspective de l'observation des ondes gravitationnelles entre 0,1 et 10 Hz.

Contraintes et risques

Administratif : Unique cas en France de reconversion civile d'un système militaire complexe, le LSBB présente toutes les caractéristiques d'une grande infrastructure de recherche transdisciplinaire, multi-échelle et bas bruit. Il est gouverné par le CNRS et Avignon Université. Il est géré par la délégation Provence et Corse du CNRS située à Marseille. Travaillant en environnement souterrain, l'ingénieur-e recruté-e sera partie intégrante de l'équipe et développera ses activités sous l'autorité hiérarchique du Directeur du LSBB. Il-elle sera en liaison avec l'assistant de prévention pour ses activités et sera formé-e aux spécificités de l'infrastructure. Il-elle pourra occasionnellement avoir des horaires flexibles (ex. participations aux fêtes du patrimoine en week-end, accompagnement d'expériences nécessitant sur de courtes périodes des horaires tardifs, ...).
Travail : Le LSBB est situé à Rustrel dans le Vaucluse, excentré par rapport aux centres universitaires de la région, dans le Parc Naturel Régional du Luberon en Provence. Il s'étend en surface et en profondeur avec plus de 4 km de galeries et espaces souterrains. Son exploitation est réalisée par un équipage technique de dimension réduite aux compétences multiples (électrotechnique, informatique, instrumentation) ayant un attrait pour le travail en équipe, une forte capacité de travail en autonomie au service de la recherche et un engagement significatif pour maintenir la sécurité à son niveau maximum avec le cas échéant la capacité d'assurer l'organisation des secours.

On en parle sur Twitter !