En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre MOY1661-SONVEL-007 - Chargé·e de la mise en œuvre de projets scientifiques transverses et interdisciplinaires (H/F)

Chargé·e de la mise en œuvre de projets scientifiques transverses et interdisciplinaires (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : MOY1661-SONVEL-007
Lieu de travail : PARIS 16
Date de publication : jeudi 17 septembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2020
Quotité de travail : Temps incomplet
Rémunération : De 1843 € à 2355 € bruts mensuels en fonction du nombre d'années d'expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ingénieur·e aura pour principale mission de seconder les travaux du conseil scientifique d'un nouveau Programme prioritaire de recherche (PPR) sur l'autonomie, placé sous la présidence de Claude Martin, Directeur de recherche au CNRS, et directeur scientifique du PPR.
Ce programme d'une durée de six années a pour finalité de structurer la recherche dans ce domaine de la préservation de l'autonomie, que celle-ci soit entravée du fait d'une situation de handicap et/ou de l'âge, en identifiant quelques grands défis prioritaires et en mobilisant des instruments de soutien de la recherche, dans toutes les disciplines.

Activités

De manière plus spécifique, elle ou il pourra être appelé·e à :
Assurer une veille de la littérature scientifique et des travaux pertinents pour le PPR ;
Organiser des consultations d'experts étrangers sur la définition des défis et priorités de recherche et en rédiger des synthèses ;
Organiser les rencontres du conseil scientifique du PPR ;
Rédiger les comptes rendus des travaux du conseil et de ses échanges ;
Rédiger des notes et travaux préparatoires à la formulation d'appels à projets ;
Aider à la préparation d'appels à projets scientifiques ;
Construire et utiliser des bases de données ;
Mettre en place des tableaux de bord ;
Mettre en place des indicateurs et en assurer l'analyse et la synthèse ;
Proposer et organiser les actions de suivi des projets de son portefeuille : réunions, séminaires de restitution et évaluation des projets, colloques, lecture de rapports, bilan de suivi, communication ;
Contribuer à la rédaction de synthèses et de bilans dans le cadre du rapport d'activités du PPR.
Des déplacements réguliers vers Rennes (où est basé le directeur scientifique du PPR) mais aussi sur le territoire national pourront faire partie de la mission.

Compétences

Connaissances :
- Disposer d'une bonne culture scientifique et d'une expérience dans le monde de la recherche
- Avoir des connaissances sur l'organisation et le fonctionnement d'un EPST, de la politique de la recherche et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
- Connaître le fonctionnement des laboratoires et de leurs besoins serait un plus.
- Méthodologie de conduite de projet
- Connaissances budgétaires générales

Compétences linguistiques :
- Langue anglaise : écrite et parlée niveau B2 à C1 (cadre européen commun de référence pour les langues) : disposer d'un bon niveau de compréhension et d'expression en anglais, pour échanger spontanément en situation professionnelle, notamment dans le cadre de réunions ou de rédaction de compte rendus

Compétences opérationnelles :
- Posséder une très bonne aisance rédactionnelle
- Piloter un projet (maîtrise de techniques de pilotage de projet)
- Élaborer et mettre en œuvre un dispositif d'évaluation : définir, exploiter, analyser et synthétiser des données chiffrées ; produire des analyses statistiques de base ; définir des indicateurs ; concevoir des tableaux de bord
- Analyser et synthétiser des informations pour la production de notes scientifique et/ou d'analyses
- S'adapter à la réglementation et aux procédures spécifiques de l'établissement et du service
- Connaitre les logiciels de bureautique courants (Word, Excel)
- Avoir une connaissance des bases de données
- Planifier les activités et respecter les échéances
- Posséder une bonne capacité d'organisation
- Rédiger des rapports ou des documents

Savoir être :
- Avoir un excellent relationnel à l'oral et à l'écrit
- Être autonome
- Être rigoureux et polyvalent
- Savoir travailler en équipe et en collaboration avec des interlocuteurs internes et externes
- Savoir informer et rendre compte

Contexte de travail

Sous la responsabilité de la Direction Générale Déléguée à la Science, la Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires a pour objectif de promouvoir, animer et coordonner l'interdisciplinarité au CNRS. S'appuyant sur les 10 instituts, elle met en œuvre différents outils qui tiennent compte du contexte actuel de la recherche et de l'enseignement supérieur et qui ont pour but de favoriser le développement des nouvelles thématiques, de nouvelles collaborations, et de nouvelles interactions entre disciplines.
Depuis 2017 la mission voit son champ d'opérations s'élargir au-delà des questions interdisciplinaires aux actions transverses et pluridisciplinaires de l'organisme.

Placé·e sous la responsabilité de la Directrice de la Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires, l'ingénieur·e Chargé-e de projets scientifiques interagit avec les membres de l'équipe (3 chargé-e-s de gestion et de suivi de projets scientifiques interdisciplinaires et/ou transverses, une responsable de la plateforme des réseaux métiers, ainsi que la gestionnaire des réseaux, un informaticien, une rédactrice web et un agent administratif en soutien aux colloques et gestion), mais également avec le directeur scientifique du programme prioritaire de recherche sur l'autonomie ainsi que le responsable des opérations auprès du directeur général déléguée à la science (DGDS).

Contraintes et risques

Quotité : temps incomplet à 80 %

On en parle sur Twitter !