En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre MOY1200-GERPHI-003 - Ingénieur tranfert (H/F)

Ingénieur tranfert (H/F)


Date Limite Candidature : samedi 2 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : MOY1200-GERPHI-003
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : samedi 11 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : De 2756€ à 2953 bruts mensuels + bonus
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La mission de l'ingénieur(e) transfert est d'accompagner les chercheurs, enseignants chercheurs et ingénieurs de l'Institut de Microbiologie de la Méditerranée (IMM/FR3479) de la circonscription du CNRS Provence et Corse pour accroitre l'attractivité de l'offre partenariale des unités de l'IMM afin de développer des partenariats avec les acteurs économiques. L'ingénieur(e) participera également au rayonnement des plateformes de l'IMM, par une participation active dans leur valorisation, au travers de réunions, salons, et présentations. L'ingénieur(e) participera et contribuera au réseau national des ingénieurs transfert et valorisation animé par la Direction Générale Déléguée à l'Innovation (DGDI).

Activités

- Mettre en œuvre la politique de partenariat du CNRS avec les acteurs économiques ;
- Représenter l'établissement et animer les relations avec l'ensemble des acteurs des secteurs économiques rassemblés au sein de fédérations professionnelles, comités stratégiques, clubs d'entreprises, ..;
- Assurer l'interface avec l'écosystème local : CISAM, pôles de compétitivité, clusters, … ;
- Conseiller l'équipe de direction dans le domaine de la coopération avec les industriels en relation avec le domaine de microbiologie, synthétiser et préparer des éléments d'aide à la décision ;
- Mettre en relation ces laboratoires et les entreprises qui pourraient bénéficier de l'expertise en termes de prestations de services (plateformes et autres) et de partenariats de recherche.
- Assurer une veille sur les appels projets collaboratifs privés/publics, et associer les laboratoires avec des industriels identifiés pour y répondre.
- Formaliser l'offre des laboratoires en ciblant les besoins industriels dans le domaine et assurer la promotion de cette offre auprès des industriels ;
- Proposer une stratégie commerciale : prospection, communication, participation et organisation d'évènements de type salons de R&D ;
- En s'appuyant sur une prospective économique scientifique active, identifier les besoins d'innovations spécifiques des acteurs ainsi que les projets de recherche précompétitifs, afin d'identifier les opportunités de développement de partenariat du CNRS avec ces acteurs ;
- Piloter la relation avec des acteurs économiques identifiés comme prospects jusqu'à la qualification du partenariat structurant et stratégique (accord-cadre, laboratoire commun,.. ) en coordonnant les échanges avec les unités du CNRS et accompagner les prospects vers le chargé d'affaires du service partenariat et valorisation pour la contractualisation ;
- Planifier et organiser les activités, établir des bilans de l'activité ;
- Assurer le suivi et la gestion des prospects ;
- Sensibiliser les personnels des laboratoires à l'intérêt de la recherche collaborative avec les industriels et être force de proposition ;
- S'impliquer dans les aspects formations de PhD en particulier sur les aspects translationnels de la recherche.
- Assurer l'interface entre les industriels, les laboratoires, et le service partenariat et valorisation ;

Compétences

Connaissances
- Solides connaissances scientifiques dans le domaine de la microbiologie et de ses applications en environnement, énergie et santé ;
- Être sensible à la promotion de la recherche et de l'innovation et idéalement en connaître les enjeux stratégiques avec les acteurs privés ;
- Avoir l'expérience de l'entreprise, de son organisation, de son fonctionnement et de ses attentes (notamment dans leur relation au monde académique) ; une expérience dans le secteur privé est appréciée ;
- Être en capacité d'échanger avec les décisionnaires de l'entreprise dans ses différentes dimensions stratégiques (dirigeants, directeur R&D, laboratoires) et à ses différentes échelles (grands groupes, ETI, PME et start-Up) et avec les personnels de la recherche ;
- Être en capacité d'identifier de nouvelles cibles d'industriels potentiels, en s'appuyant notamment sur son carnet d'adresses ;
- Connaitre l'organisation de l'enseignement supérieur et de la recherche en France ;
- Connaissance des règles de fonctionnement de l'établissement et des activités de ses composantes serait appréciée ;

Compétences opérationnelles
- Conduire une démarche de projet
- Conduire une négociation et maîtriser les techniques pour convaincre les prospects
- Langue anglaise : C1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)
- Travailler en équipe
- Utiliser les logiciels spécifiques à l'activité
- Animer un réseau / un groupe
- Jouer un rôle de conseil ou d'aide à la décision
- Savoir représenter l'établissement
- Assurer une veille
- Construire et faire vivre un dispositif d'évaluation de la performance

Diplôme réglementaire exigé - Formation professionnelle souhaitée
- Diplôme d'ingénieur ou Doctorat dans un des domaines de recherche de l'Institut de Microbiologie de la Méditerranée ;
- Domaine de formation souhaité : Disposer d'une double formation scientifique et économique si possible en lien avec le domaine de la microbiologie

Contexte de travail

L'ingénieur(e) transfert sera affecté(e) à la Délégation Régionale CNRS Provence et Corse. Il/elle sera intégré(e) au Service partenariat et valorisation (SPV) de la délégation régionale qui en assurera la responsabilité hiérarchique. Le SPV est composé de 15 personnes et s'articule autour de deux pôles (Pôle Partenariats Nationaux et Valorisation – Pôle Europe/International).
L'ingénieur(e) transfert travaillera en étroite collaboration avec la direction, les chercheurs, enseignants chercheurs et ingénieurs de l'Institut de Microbiologie de la Méditerranée (IMM/FR3479) ainsi que ces unités composantes (Laboratoire de Bioénergétique et Ingénierie des Protéines BIP/UMR7281, Laboratoire de Chimie Bactérienne LCB/UMR7283, Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Macromoléculaires LISM/UMR7255, Information Génomique et Structurale IGS/UMR7256) et de ses plateformes.
L'activité de l'ingénieur(e) nécessitera des déplacements en Région PACA et en France.
L'évaluation de l'ingénieur(e) transfert sera menée conjointement par le SPV, la Direction de l'IMM et la Direction Générale Déléguée à l'Innovation (DGDI) du CNRS.

On en parle sur Twitter !