En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre FR636-EVEMAG-012 - Chercheur H/F, sur le développement des techniques d'attribution des événements extrêmes au changement climatique

Chercheur H/F, sur le développement des techniques d'attribution des événements extrêmes au changement climatique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FR636-EVEMAG-012
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 2 décembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 3839 € brut, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Développer les techniques d'attribution des événements extrêmes au changement climatique. Cela comprendra une analyse, pour un ensemble d'événements récents s'étant produits en France, des observations et des simulations du climat disponibles pour comprendre le lien entre les événements et l'augmentation des gaz à effet de serre. Un accent particulier sera mis sur l'attribution des structures de l'écoulement atmosphérique associées aux événements extrêmes.

Activités

Le/la candidate développera les méthodes statistiques appropriées dans le cadre du projet de la Convention Services climatiques en lien avec les partenaires du projet. Pour cela il/elle analysera un ensemble d'indicateurs de ces aléas.

Compétences

Le/la candidate aura une expérience en analyse statistique des simulations climatiques et observation, et particulièrement dans le domaine des extrêmes climatiques. Il/elle devra montrer une capacité quasi-opérationnelle à traiter des données de grandes tailles, aussi bien provenant de simulations climatiques régionales que globales.
Expérience : 2 ans ou plus d'expérience après la thèse

Contexte de travail

Le poste est dans le cadre de la convention « Services Climatiques » financée par le MTES.
Lieu de travail : Gif-Sur-Yvette

On en parle sur Twitter !