En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre FR636-EVEMAG-009 - Post-doctorant.e (H/F), recherches portant sur les interactions entre changement climatique et énergie éolienne

Post-doctorant.e (H/F), recherches portant sur les interactions entre changement climatique et énergie éolienne

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FR636-EVEMAG-009
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 14 novembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2693 € à 3839 € brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'Institut Pierre-Simon Laplace ouvre un poste de chercheur 18 mois consacré à l'étude des interactions entre le changement climatique et l'énergie éolienne dans le cadre du projet EUCP H2020. Le candidat analysera en particulier les nouvelles simulations climatiques (avec une résolution permettant la convection explicite) et leur capacité à simuler l'énergie éolienne. Le candidat interagira avec les parties prenantes du secteur de l'énergie éolienne et élaborera une modélisation simplifiée, mais réaliste de l'impact du climat et générera des scénarios de changement climatique pour la production d'électricité en Europe.

Activités

• Le travail comprendra l'évaluation des compétences des modèles mondiaux et régionaux pour simuler l'énergie éolienne de manière suffisamment précise pour pouvoir les utiliser à des fins d'application, en les comparant à plusieurs ensembles de données d'observations.
• Le travail sera également consacré à la compréhension des tendances passées et futures du vent et de l'énergie éolienne en Europe. Cela se fera dans un environnement collaboratif avec des partenaires du projet et quelques parties prenantes de l'énergie éolienne. Un ou plusieurs articles seront attendus des développements scientifiques.

Compétences

• Le travail nécessitera une formation scientifique en climat et en statistique. La plupart des analyses impliquent l'utilisation de théories et de méthodes statistiques.
• Une compréhension des modèles climatiques et des simulations est nécessaire.
• Un intérêt pour la communication de la recherche et de l'innovation auprès d'institutions non universitaires est nécessaire.

Contexte de travail

Le changement climatique affecte l'évolution rapide du secteur de l'énergie. Une atténuation ambitieuse du changement climatique nécessite que les énergies à faibles émissions de carbone se développent très rapidement au cours des prochaines décennies. Cette transition rapide vers les énergies renouvelables rend la production, le transport et la distribution de l'énergie de plus en plus sensibles à la variabilité météorologique et climatique. Les producteurs d'énergie doivent anticiper les ressources, leur variabilité à des échelles de temps saisonnières et leurs tendances sur plusieurs décennies. Les opérateurs de réseau doivent identifier les risques de black-out, la demande et les schémas d'approvisionnement. Les changements climatiques modulent également l'impact des conditions météorologiques sur les systèmes énergétiques. La modification des régimes de précipitations peut affecter la gestion des ressources hydroélectriques, éoliennes et solaires. IPSL participe au projet H2020 d'European Climate Projection (EUCP), conçu pour développer un système de modélisation du climat dédié à l'Europe et contribuer au développement d'études d'impact dans plusieurs secteurs.
L'IPSL est chargée de développer plusieurs cas d'utilisation pour le secteur de l'énergie, en particulier l'énergie éolienne. Plusieurs études montrent des modifications à long terme du potentiel éolien, tant au niveau des observations que des simulations climatiques. Cependant, ces tendances ne sont pas entièrement comprises. Le projet EUCP est une opportunité de fournir des avancées sur cette question, avec de nouvelles simulations climatiques régionales, notamment avec une résolution sans précédent de quelques kilomètres.
L'IPSL est un spécialiste des études climatiques. Il est situé sur le campus de l'Université de la Sorbonne. Pour plus d'informations, voir http://www.ipsl.fr

On en parle sur Twitter !