En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre FR636-ALERUB-019 - Postdoc en modélisation réduite du système Terre (H/F)

Postdoc en modélisation réduite du système Terre (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FR636-ALERUB-019
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 14 mai 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 605€ et 3 000€ brut
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Prendre en main, mettre à jour et développer plus avant le modèle OSCAR. En particulier, intégrer au modèle les diverses avancées scientifiques faites par les autres équipes du projet, effectuer des simulations climatiques d'ensemble, quantifier les trajectoires d'émissions possibles et formuler les résultats en termes d'objectifs climatiques pour les décideurs.

Activités

1) Produire des scripts permettant l'étalonnage systématique des modules « climat » et « cycle du carbone » d'OSCAR sur les nouvelles données CMIP6 (principalement les expériences du DECK et de C4MIP). Réviser et adapter les algorithmes d'étalonnage existants.
2) Etendre le module « climat » existant et son étalonnage en introduisant des réponses climatiques spécifiques aux différents forçages (méthane, ozone, aérosols) basées sur les expériences des projets PDRMIP et RFMIP, en lien avec les autres équipes du projet.
3) Etablir les EOF des réponses climatiques à chaque forçage dans le but d'améliorer la réponse climatique régionale d'OSCAR et reformuler le module climatique d'OSCAR pour y intégrer explicitement les diverses échelles de temps des rétroactions climatiques, en lien avec les autres équipes et en fonction des avancées du projet.
4) Effectuer les simulations climatiques d'ensemble et analyser les résultats.
5) Ecrire les articles scientifiques associés à ces développements et à leurs implications quant à la quantification de métriques clés du système climatique (TCR, ECS, TCRE).

Compétences

- Diplôme de docteur en sciences du climat ou domaine associé
- Connaissance des mécanismes de rétroaction climatique aux différentes échelles
- Première expérience en modélisation
- Connaissances de base en Unix / Linux et programmation bash
- Connaissance du langage informatique Python
- Maîtrise des outils de résolution numérique (tels que numpy/scipy, matlab ou R)
- Excellente autonomie compatible avec un encadrement à distance
- Excellente capacité de rédaction d'articles scientifiques en anglais
- Capacité à collaborer avec des équipes internationales aux expertises variées
-Rigueur organisationnelle, prise d'initiative et adaptabilité
- Expérience souhaitée des outils d'émulation des modèles de climat
- Expérience souhaitée du traitement de données CMIP5 ou similaires

Contexte de travail

L'Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL ; https://www.ipsl.fr) et son Centre de modélisation du climat (https://cmc.ipsl.fr) prennent part au projet européen CONSTRAIN coordonné par l'université de Leeds et impliquant de nombreux autres partenaires européens sur la période 2019-2023. Ce projet a pour objectifs d'améliorer notre compréhension et la quantification (i) de l'intensité et des patterns des forçages radiatifs anthropiques ; (ii) des rétroactions climatiques liées aux nuages et de leur impact sur la sensibilité climatique ; et (iii) de l'impact de la variabilité océanique sur la réponse du système climatique aux forçages anthropiques. Les avancées scientifiques faites dans ces trois domaines devront également être intégrées et traduites pour informer les politiques climatiques en termes d'atténuation et d'adaptation au changement climatique. Un des outils de modélisation physique qui servira à cette intégration est le modèle compact du système Terre OSCAR (https://github.com/tgasser/OSCAR), construit comme un émulateur des modèles climatiques complexes fondés sur les processus. OSCAR permet de réaliser un grand nombre d'expérience, de quantifier les incertitudes et d'informer les politiques climatiques. Le développement et l'exploitation de ce modèle forment une des deux missions de l'IPSL pour le projet CONSTRAIN. L'IPSL recherche donc un(e) chercheur(se) post-doctorant(e) pour mener à bien cette mission.

Contraintes et risques

Le(la) post-doctorant(e) sera basé(e) dans les locaux de l'Institut Pierre-Simon Laplace sur le campus Pierre et Marie Curie (Jussieu) de Sorbonne Université à Paris, avec possibilité d'être accueilli(e) à l'IIASA, à Laxenburg en Autriche, pour partie des travaux.

Informations complémentaires

Recrutement au plus tard 1er septembre.

On en parle sur Twitter !