En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre USR3456-SONVEL-001 - Ingénieur(e) de recherche des milieux naturels (H/F)

Ingénieur(e) de recherche des milieux naturels (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : USR3456-SONVEL-001
Lieu de travail : CAYENNE
Date de publication : lundi 15 mai 2017
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 20 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2017
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2324 et 2689 euros bruts en fonction du nombre d’années d’expérience sur des postes à responsabilités équivalentes
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 3 à 5 années

Missions

L'Ingénieur(e) de Recherche a pour mission de participer aux activités scientifiques et de gestion du programme OYAMAR porté par l’UMSR LEEISA. L’ingénieur(e) conçoit et organise des inventaires de larves/post-larves de poissons des zones de mangrove et étudie les variabilités spatiales et temporelles (à court terme) des peuplements observés. Son activité s’inscrit dans le cadre de l’équipe : Ecosystèmes et Dynamiques des Espaces Littoraux et Côtiers (EDYLIC) du LEEISA.

Activités

Activités principales:

- Mise en place d’une méthodologie appropriée au milieu local (estuaires et mangroves) et aux conditions environnementales pour l’étude du recrutement de l’ichtyofaune en Guyane.
- Réalisation de campagnes de prélèvements et de recueil de données.
- Analyse des échantillons et élaboration d’un inventaire sous la forme d’une base de données de référence photographique.
- Traitement des données recueillies à l'aide des outils mathématiques et informatiques adaptés.
- Validation, interprétation et mise en forme des résultats et observations.
- Diffusion et valorisation des résultats sous forme de rapports, publications, présentations orales…
- Organisation de collaborations au niveau national et international.


Activités associées :

- Gestion des moyens humains, techniques et financiers alloués à un projet.
- Choix adéquat des sites d’étude en fonction des attentes et des conditions environnementales.
- Test de l’efficacité de différents dispositifs de capture de larves en zone de mangrove.
- Réalisation des inventaires des larves/post-larves de poisson.
- Identification des individus prélevés au niveau taxonomique le plus précis possible.
- Conception et élaboration de la structure des bases de données, numérique et photographique.
- Application des normes d’hygiène et de sécurité.

Compétences

Savoirs généraux, théoriques ou disciplinaires

- Connaissance approfondie du milieu marin et des mangroves : écologie, systématique, biologie des populations, biologie marine
- Connaissances approfondies des méthodes, des outils d’identification de l’ichtyofaune
- Connaissance approfondie des stratégies et techniques d’échantillonnage et de méthodes d’analyses de données (modélisation, statistiques, indices de biodiversité…).
- Capacités à mener des missions en zone côtière, tout particulièrement en zone de mangroves : connaissance du milieu, permis côtier indispensable, connaissance des règles de sécurité.

Savoirs sur l’environnement professionnel

- Les contraintes et aléas du milieu étudié, à savoir les vasières et mangroves.
- Suivi des consignes de navigation et de sécurité instaurées par la règlementation maritime en vigueur pour l’utilisation d’un navire de charge.

Savoir-faire opérationnels

- Concevoir un plan d'échantillonnage.
- Présenter une bonne aptitude à travailler dans des conditions difficiles liées à l’accessibilité des sites d’étude et aux conditions climatiques équatoriales (fortes températures, pluies abondantes…).
- Exploiter les outils informatiques de recueil et de traitement des données.

Compétences linguistiques

- Anglais : compréhension/expression écrite et orale.

Contexte de travail

Le laboratoire LEEISA est porteur d’un projet de recherche financé par le FEDER intitulé OYAMAR. Ce projet interdisciplinaire a pour objectifs d’étudier l’évolution de l’impact anthropique sur le littoral guyanais et les grands estuaires (Maroni et Oyapock) : compréhension du fonctionnement des milieux pour une meilleure gestion de l’aménagement du territoire, de l’environnement et des ressources.
Dans le cadre de ce projet de recherche le CNRS-Guyane recrute pour un contrat à durée déterminée de 20 mois un Ingénieur de Recherche en écologie marine tropicale.
L’ingénieur(e) de recherche travaillera au sein de l’équipe EDYLIC du CNRS sur le Centre de Recherche de Montabo à Cayenne.

On en parle sur Twitter !